Port d’Annaba : 33.000 tonnes de blé tendre canadien refoulées

Ce n’est pas la première fois que l’OAIC ait été victime d’une tentative d’escroquerie. Des tentatives ont été certes avorté mais comme de fois l’entreprise nationale a été flouée par des fournisseurs indélicats. Personne ne peut le dire, avec certitude.

En tout état de cause, cette fois encore plus vigilente, la direction de contrôle de la qualité d’Annaba a refoulé hier (mardi) plus de 33 000 tonnes de blé tendre avarié arrivées à bord du navire « Sumatra », battant pavillon portugais, en provenance du Canada, rapporte un quotidien national ce mercredi.

Le bateau est actuellement bloqué par les services Douanes algériennes au port d’Annaba « pour des garanties financières que le fournisseur étranger doit assumer » au profit du client national, qui n’est autre que l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), précise la même source qui ajoute qu’une enquête a été ouverte « pour déterminer les responsabilités ».

L’information a été confirmée par la Direction de contrôle et de la qualité et l’Entreprise portuaire d’Annaba. « Effectivement, nous avons décidé de refouler cette cargaison de blé tendre pour un problème de qualité. Nous nous sommes basés sur le rapport de l’expert de l’OAIC qui a déterminé l’avarie de ce blé tendre canadien », a confirmé au même média la direction de contrôle et de la qualité d’Annaba.

« En tant qu’entreprise portuaire, nous ne sommes pas concernés par ce problème. Cependant, nous attendons que les procédures douanières s’achèvent pour la libération de notre quai qu’il occupe depuis le 26 avril dernier », a expliqué de son côté, à El Watan, Ali Boulaaras, le chargé de la communication à la direction de l’Entreprise portuaire de Annaba.

Pour rappel, en décembre 2020, la Gendarmerie nationale a ouvert une enquête a été au lendemain de l’importation, à partir de la Lituanie, de plus de 30 000 tonnes de blé tendre impropre à la consommation. Le directeur général de l’OAIC a été immédiatement limogé.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -