Premier ministre : importation de 15.000 concentrateurs d’oxygène

Le premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a affirmé, jeudi après-midi à Alger, que l’État avait pris « une série de mesures » pour assurer la disponibilité de l’oxygène dans les établissements hospitaliers et répondre la demande croissante due à la recrudescence des contaminations à la Covid-19.

« Sur instruction du président de la République, il a été décidé de prendre une série de mesures pour satisfaire la demande croissante en matière d’oxygène dans les différents établissements hospitaliers à l’échelle nationale », a précisé le Premier ministre dans une déclaration à la presse.

Rappelant que « la production nationale oscillait entre 400.000 et 120.000 L/J », le Premier ministre a indiqué que « la hausse brusque de la demande » d’oxygène a amené à prendre des décisions et des mesures pour venir en appui à cette production.

Il s’agit, poursuit-il, de « l’importation de 15.000 concentrateurs d’oxygène, dont 1050 déjà réceptionnés, et 750 autres nous parviendront demain vendredi », mais également de l’acquisition de « 2250 concentrateurs entre les 3 et 5 août prochain, tandis que d’autres cargaisons seront reçues par lots à compter du 10 août ».

L’Algérie a passé commande, poursuit-il, pour l’acquisition de « 10 unités de production d’oxygène d’une capacité de 20.000 et 40.000 litres à répartir sur les grands établissements hospitaliers », ce qui permettra, d’après lui, « d’atténuer la pression qui prévaut actuellement au sein des hôpitaux ».

M. Benabderrahmane a également fait état d’une mesure « urgente » prise dans ce sens, consistant en l’importation de « plus de 160.000 litres d’oxygène, en sus d’autres quantités ».

S’agissant de la disponibilité du vaccin anti-Covid-19, le Premier ministre a indiqué que l’Algérie a acquis « plus de 9 millions de vaccins », annonçant qu’ « en août prochain, 9 200 000 doses seront acquises, en sus de 5 millions d’autres qui arriveront en septembre », ajoutant qu’ « à partir de la mi-septembre, une unité de production de vaccins sera lancée à Constantine, avec une capacité de production de 2,5 millions de doses ».

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -