lundi, novembre 30, 2020

Présidentielles du 12 décembre : les noms des cinq candidats dévoilés

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a annoncé, ce samedi 2 novembre, les noms des cinq candidats retenus pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain.

Ainsi, sur les 23 dossiers de candidature déposés auprès de l’ANIE le 26 octobre dernier, cinq dossiers ont été validés. Les 18 autres dossiers n’ont pas satisfait aux conditions requises.

Les candidats dont les dossiers ont été validés pour participer à la présidentielle de décembre, sont :

  • Azzedine Mihoubi, RND, avec plus de 65 000 formulaires validés.
  • Abdelkader Bengrina, parti El Bina (plus de 83 000 validés).
  • Abdelmadjid Tebboune, indépendant (plus de 104 000 ont été validés).
  • Ali Benflis, Talaï El Hourriyet (plus de 81 000 validés)
  • Abdelaziz Belaid, Front El Moustakbal (77 000 validés).

Les dossiers de Belkacem Sahli du parti ANR, l’économiste Fares Mesdour et du journaliste Slimane Bakhelili n’ont pas été validés par l’ANIE, tandis que, Ali Zeghdoud avait déposé un dossier vide sans aucun parrainage, ce qu’il a disqualifié.

Sahli a collecté 66 000 parrainages dont 48 000 ont été annulés, et qu’il n’a satisfait l’exigence des 1200 signatures que dont 5 wilayas. Concernant Bakhelili, selon le président de l’ANIE, celui-ci n’a collecté plus de 30 000 signatures, et après vérification le nombre est descendu à 26 000 parrainages. Fares Mesdour, quant à lui, a pu collecter plus de 30 000 parrainages et n’a pas pu remplir l’exigence des 1200 signatures que dans 8 wilayas.

Charfi a parlé également de signatures en double et de personne qui ont signé plus d’une fois pour plus d’un candidat.

A noter que, 50 000 signatures à collecter dans au moins 25 wilayas avec un seuil de 1200 chacune, sont exigées pour la constitution du dossier de candidature. Une condition que la majorité des postulants n’ont pas satisfaire, selon Charfi, qui a précisé que, les formulaires et les signatures ont été vérifiées une à une par l’ANIE, nécessitant le concours de plusieurs de juristes et de techniciens qui ont cumulé 220 000 heures de travail.

Charfi a rappelé que, les 143 postulants ont retiré 10 millions de formulaires de souscriptions individuelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Gaz: la part dans le mix énergétique mondial atteindra un taux de 28% d’ici 2050

La part du gaz dans le mix énergétique mondial passera d'un taux de 23 % actuellement à 28 % d’ici 2050, a indiqué jeudi...

Construction de véhicules-concessionnaires: création de deux comités techniques

Deux comités techniques interministériels ont été créés par le ministère de l'Industrie dans l'objectif d'examiner et de suivre les dossiers relatifs à l'exercice de...

Carburant : L’Algérie en mesure de convertir 500.000 véhicule/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié (GPL), a indiqué l'Union nationale des installateurs...

L’Algérie procèdera à la réalisation progressive de centrales électriques

Le Président directeur général (PDG) du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras a affirmé, mercredi à Blida, que l'Algérie procèdera désormais à la réalisation "progressive" de...

Lancement de la 1ère édition du Forum des Transports lundi prochain

Le ministre des Transports, Lazhar Hani supervisera lundi prochain le lancement de la première édition du "Forum des Transports" qui s'inscrit dans le cadre...

Complexe El-Hadjar: importation de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar (Annaba) sera autorisé à importer de l'acier brut en cas de production locale déficitaire, pour résoudre le problème d'approvisionnement en...

Dans la même catégorie

- Advertisement -