Après les 4B, grandes figures du régime, maintenant on veut la tête du secrétaire général de la centrale syndicale, Sidi Said, à la tête de l’UGTA depuis 1997.

Tôt ce matin, mercredi, des centaines de syndicalistes et de travailleurs se sont rassemblés mercredi devant le siège central de l’Union générale de travailleurs algériens (UGTA), àAlger, pour réclamer le départ du secrétaire général de la centrale syndicale, Abdelmadjid Sidi Saïd. Sidi Sadi est l’une des premières personnes à appler au nom de l’UGTA pour un 5e mandant de Bouteflika, sans consulter la base.

Les manifestants, venus de plusieurs régions du pays, ont occupé la rue Aissat Idir où se trouve le siège de l’UGTA, fermé depuis la matinée, en scandant des slogans hostiles à Sidi Saïd.

Les syndicalistes présents à cette manifestation sont issus des plus grandes sociétés nationales notamment. On citera, la société nationale des véhicules industriels (SNVI), Air Algérie, l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger (ETSA).

Aux alentours du siège de l’UGTA, on note la présence importante de policier, mais la manifestation s’est déroulé sans heurts ni incidents.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here