Réalisation de centrales électriques photovoltaïques: une seule offre financière acceptée

Une seule offre financière a été jugée recevable pour la réalisation de cinq centrales électriques photovoltaïques pour une capacité de 50 mégawatt (MWc) sur cinq offres présentées lundi lors d’une séance d’ouverture des plis financiers suite à un appel d’offres national, en présence du ministre de l’énergie, Mohamed Arkab.

L’appel d’offre national concerne la réalisation de centrales électriques photovoltaïques pour une capacité globale de 150 MWc.

L’offre retenue émane du groupement Eurl Melec/Matelec/Ib Vogt portant réalisation de 5 centrales pour une capacité de 50 MWc au niveau de la localité de Difel dans la wilaya de Biskra.

A noter que le critère principal de recevabilité des offres financières consiste à ce que « le prix de l’offre doit être inférieur ou égal au prix plafond de la région concernée ».

Les prix plafonds fixés par la CREG sont de 11,16 da kilowattheure (kwh) pour la région de Ouargla, Ghardaia (10,8 da/kwh) et enfin Biskra (10,24 da/kwh).

Ainsi, pour le lot de Biskra, le prix proposé par l’entreprise concernée a été de 8,28 da/ kwh, donc inférieur au prix plafond exigé par la Commission de Régulation de l’Electricité et du Gaz (CREG) qui est de 10,24 da/ kwh.

Toutefois, cette offre reste « recevable sous réserve » a-t-on constaté sur place en attendant quelques corrections exigées par les représentants de la commission d’ouverture des plis.

Pour les autres offres financières, elles ont été jugées non recevables pour non conformité avec les prix plafonds exigés par la CREG.

Ces offres concernent la région de Ghardaïa portant un lot de cinq centrales pour une capacité de 50MWc et Ouargla pour un lot de deux centrales de 10MW chacune.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -