vendredi, mai 7, 2021

Région MENA: le secteur de la construction en souffrance

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

production totale du secteur de la construction dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) devrait connaître une forte baisse en 2020 et elle devrait faire face à des vents contraires en 2021 avec une lente reprise, a indiqué dimanche un communiqué de GlobalData, une société leader de données et d’analyse.

GlobalData a encore réduit ses prévisions de croissance de la production de construction pour la région MENA pour 2020 à -2,4%, en baisse par rapport aux prévisions précédentes de 1,4%, en raison de la propagation continue de COVID-19.

Le secteur de la construction dans la région MENA devrait être impacté par le coup dur de la baisse des prix du pétrole et de la contraction des secteurs non pétroliers, a déclaré le fournisseur de données dans le communiqué.

Yasmine Ghozzi, économiste chez GlobalData, a déclaré que l’activité de construction pour le reste de 2020 devrait connaître de mauvaises performances.

« Bien que l’activité de construction soit généralement faible pendant le mois sacré du Ramadan et pendant les chauds mois d’été de juin, juillet et août, cela est généralement compensé par de bonnes performances au début et à la fin de l’année. Cependant, ce ne sera pas le cas cette année en raison des politiques strictes de verrouillage qui se sont prolongées jusqu’à la fin du mois de mai », a-t-elle prévenu.

Selon cette analyste, le secteur devrait faire face à des vents contraires en 2021 avec une lente reprise, mais son rythme sera inégal d’un pays à l’autre dans la région.

« Les déficits budgétaires et le niveau de la dette publique seront sensiblement plus élevés en 2021 », a-t-elle prévu dans le communiqué, en ajoutant que l’assainissement budgétaire entravera la croissance non pétrolière dans la région, où les gouvernements jouent toujours un rôle considérable pour stimuler la demande intérieure « .

Les économistes de Global Data estiment que les investissements publics devraient être modérés, ce qui se traduira par moins de perspectives de croissance pour les entreprises du secteur privé en particulier .

La baisse des prix du pétrole à fort impacté l’activité de construction.Au milieu de l’aggravation de la situation en ce qui concerne l’épidémie de COVID-19 et la baisse des prix du pétrole, Global Data a encore réduit ses prévisions de croissance de la production de construction dans la quasi totalité des pays de la région MENA .

En Arabie saoudite, la production de construction est revue à la baisse pour se située autour de 1,8% par rapport à ses prévisions précédentes de 2,9% en 2020 et s’attend à une reprise de 3,3% en 2021.

La même source  a estimé une contraction de 2,1% de la croissance de la production de construction aux Emirats arabes unis, mais s’attend à un rebond en 2021 de 3,1%.

Global Data a également réduit les taux de croissance pour le Qatar, le Koweït et Oman en 2020 à -3,4%, -7,8% et -8,1%, respectivement.

L’économie du Qatar cette année sera affectée par la baisse des arrivées de touristes, les faibles dépenses de consommation et les bas prix du pétrole.

Cependant, une forte relance budgétaire et des dépenses pour les projets d’infrastructure devraient apporter un soutien.

« Les perspectives négatives pour le Koweït sont alourdies par la baisse des prix du pétrole et la perspective d’un déficit budgétaire plus élevé, ce qui pourrait compromettre les dépenses d’investissement du gouvernement dans la construction et les infrastructures.

Le secteur de la construction en Egypte devrait continuer de s’améliorer malgré les mauvaises performances du secteur non pétrolier en avril.

GlobalData prévoit une croissance de la construction de 7,7% en 2020, contre 9,5% en 2019, en raison d’un ralentissement à court terme en raison de la pandémie et de 8,9% en 2021, et de continuer à maintenir une tendance positive tout au long de la période de prévision.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tribunal de Tlemcen: L’ex-député Tahar Missoum condamné à 2 an de prison ferme

L’ex-député de Médéa Tahar Missoum a été condamné, ce jeudi 6 juin 2021, à deux ans de prison ferme...

Importation des véhicules électriques : une première borne de recharge installée prochainement à Alger

Le ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, Chems Eddine Chitour, s’est exprimé, mardi 4 mai 2021, l’introduction prochaine des véhicules électriques...

Fermeture du ciel algérien : les algérienne à l’étranger très en colère

Les frontières de l’Algérie sont fermées depuis 14 mois à cause de la pandémie de la Covid-19. La communauté algérienne à l’étranger et les algériens...

Huawei ICT Académie: Dotation des salles de formation informatisée pour 5 universités

Huawei Algérie a doté durant ce mois d’avril, 5 universités et établissements du secteur de l'enseignement supérieur algérien, en salles de formation informatiques de...

Sport : l’Algérie à la recherche de jeunes talents en vue des JO de Paris 2024

Les représentants de douze fédérations sportives algériennes se sont réunis dimanche avec Salima Souakri, la Secrétaire d'Etat chargée du sport d'élite, pour tracer les...

Mondial-2022 : le stade Mustapha-Tchaker de Blida homologué par la CAF

Le stade Mustapha-Tchaker de Blida, devant abriter les matchs de l'équipe nationale de football aux éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar,...

Stade de Baraki(Alger): Livré la fin de l’année 2021

Le taux d'avancement des travaux de réalisation du Stade de football de Baraki (Alger) a dépassé 85%, a indiqué lundi un bilan du ministère...

Commerce : Tebboune ordonne la création d’un nouveau réseau de statistiques

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a ordonné, dimanche lors de la réunion périodique du Conseil des ministres, la création d'un nouveau...

Dans la même catégorie

- Advertisement -