mercredi, novembre 25, 2020

Election présidentielle: Ramtane Lamamra justifie la nouvelle offre politique de Bouteflika

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

C’est une nomination qui a surpris plus d’un, d’autant plus qu’on lui a taillé un costume sur mesure. Un poste de Vice-premier ministre.

Aussi tôt cette nomination annoncé,  Ramtane Lamamra s’est exprimé sur les ondes de la radio français internationale, RFI.

D’emblée,« Les nouvelles élections seront libres », promets le nouveau Vice-premier ministre, justifiant la décision du président sortant et les objectifs adossés à report de l’élection présidentielle. Dans ses réponse, l’ex ministre des AE énumère les propositions de chef de l’Etat notamment l’organisation d’une conférence national indépendante et inclusive qui « adoptera la constitution et elle fixera souverainement la date de l’élection présidentielle », ajoutant que « ces nouvelles élections seront « exclusivement sous la responsabilité d’une commission électorale indépendante ».

Sur sa lancée, il a précisé que « dès l’installation du nouveau gouvernement, la priorité sera d’ouvrir un large dialogue avec la jeunesse les forces vives du pays pour que nous puissions nous rassembler autour des décisions du président de la République et de préparer ensemble l’avenir avec les grandes échéances et manifestations politiques, à commencer par la conférence nationale qui doit être indépendante et inclusive ».

S’agissant de ladite conférence, selon le Vice-premier ministre, il est question d’« adopter et élaborer une nouvelle constitution pour la deuxième république et pour un nouveau système algérien ».

Interrogé sur la méfiance qu’a suscité l’annonce de Bouteflika, Lamamra a souhaité « la nécessité de dialogue, de discussions et d’explications pour que nous puissions, tous, sans arrière-pensée,nous rassembler derrière cette feuille de route et bâtir ensemble l’Algérie de demain ».

Ramtane  Lamamra souhaite la participation de tous les acteurs politique à cette conférence nationale.

En ce qui concerne justement la position des partis de l’opposition sur cette nouvelle offre, « l’Algérie a besoin des idées et des propositions de tous », a-t-il estimé, soulignant que « la conférence nationale aura toutes les prérogatives et tous les pouvoirs ».

Répondant à la question de savoir si le système politique ne sera plus verrouiller comme avant, « l’ouverture politique est à l’ordre du jour, un consensus national doit être trouvé, un nouvel ordre national autour d’une constitution aussi démocratique que celle qui régit la vie politique et institutionnelle des nations les plus démocratiques », a souhaité le nouveau Vice-premier ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Gaz: la part dans le mix énergétique mondial atteindra un taux de 28% d’ici 2050

La part du gaz dans le mix énergétique mondial passera d'un taux de 23 % actuellement à 28 % d’ici 2050, a indiqué jeudi...

Construction de véhicules-concessionnaires: création de deux comités techniques

Deux comités techniques interministériels ont été créés par le ministère de l'Industrie dans l'objectif d'examiner et de suivre les dossiers relatifs à l'exercice de...

Carburant : L’Algérie en mesure de convertir 500.000 véhicule/An au GPL

L'Algérie a les moyens de convertir près de 500.000 véhicules/AN pour rouler au Gaz de pétrole liquéfié (GPL), a indiqué l'Union nationale des installateurs...

L’Algérie procèdera à la réalisation progressive de centrales électriques

Le Président directeur général (PDG) du groupe Sonelgaz, Chaher Boulakhras a affirmé, mercredi à Blida, que l'Algérie procèdera désormais à la réalisation "progressive" de...

Lancement de la 1ère édition du Forum des Transports lundi prochain

Le ministre des Transports, Lazhar Hani supervisera lundi prochain le lancement de la première édition du "Forum des Transports" qui s'inscrit dans le cadre...

Complexe El-Hadjar: importation de l’acier brut pour résoudre le problème d’approvisionnement

Le Complexe sidérurgique d'El-Hadjar (Annaba) sera autorisé à importer de l'acier brut en cas de production locale déficitaire, pour résoudre le problème d'approvisionnement en...

Dans la même catégorie

- Advertisement -