lundi, mars 30, 2020

Résidence en France : 11 613 algériens ont obtenu la carte de séjour en 2017, soit 12% de 96000 titres délivrés par les autorités françaises

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La population algérienne en France est probablement la plus importante communauté étrangère vivant dans ce pays.

Si on’a pas les statistiques détaillées, mais à l’orée des chiffres dévoilés cette semaine, on peut déduire que le nombre d’Algériens  vivant dans ce pays est considérable notamment si on se  fie au nombre de cartes de résidences obtenues par nos compatriotes.

Ainsi, les Algériens représentent 12 % de la totalité des bénéficiaires de titres de séjour délivrés en 2017 en Ile-de-France, selon des chiffres publiés par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU) de la même région française.

Sur les 96 000 titres de séjour accordés en Ile-de-France en 2017, 11 613 ont été accordés aux Algériens,  8012 pour   les Marocains, 7920 pour les Chinois, les Tunisiens ont obtenu 6 604 titres de séjours  vient ensuite le  Mali avec  3 383 cartes de résidences, selon les données de l’institut publiées hier.

Le poids de l’Île-de-France dans l’immigration professionnelle continue à augmenter. En 2017, la région regroupe 54 % des titres délivrés en France pour motif professionnel, 39 % de ceux destinés aux familles, 36 % des titres délivrés aux étudiants et 32 % des titres relevant des motifs humanitaires.

Le travail constitue le troisième motif de délivrance d’un titre de séjour. En 2017, 15 000 titres ont été accordés pour raison professionnelle en Île-de-France, soit 16 % de l’ensemble. Ces titres ont doublé depuis 2012.

Les études constituent le deuxième motif d’immigration étrangère: 29000 titres ont été accordés en 2017, soit 30 % de l’ensemble. L’immigration estudiantine est en forte hausse entre 2006 et 2017, exception faite de l’année 2012 marquée par la mise en place, en 2011, de dispositifs visant à durcir les conditions d’accueil et d’accès à une carte «salarié» pour les étudiants étrangers. Cette circulaire a été abrogée en 2012.

A noter que les étudiants algériens en France sont parmi les plus nombreux à étudier en France avec un nombre de 30.521 contre 26.116 en 2017, selon les dernières données de Campus France.

Rappelons que le nombre de visas délivrés aux Algériens au cours de l’année 2018 a baissé d’environ 30% par rapport à 2017, selon les statistiques publiées par le ministère français de l’Intérieur. En effet, le chiffre est passé de 413.000 à 297.000, soit 116.000 visas de moins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

La BAD lève 3 milliards de dollars pour atténuer l’impact de la pandémie en Afrique

La Banque africaine de développement notée triple-A a levé un montant remarquable de trois milliards de dollars sur les...

Incendie d’un puits à Hassi-Messaoud: le feu complètement circonscrit

Le feu déclaré au niveau du puits pétrolier MD244 dans la région de Hassi Messaoud a été complètement circonscrit, a indiqué vendredi un communiqué...

Sonelgaz met en œuvre un plan de prévention contre coronavirus

Le groupe Sonelgaz a mis en œuvre un plan de prévention et de lutte contre la propagation du coronavirus auprès de son personnel, tout...

Les opérations de la finance islamique définies par la Banque d’Algérie

Un règlement de la Banque d’Algérie définissant les opérations relevant de la finance islamique et les conditions de leur exercice par les banques et...

Produits alimentaires: recul de 15% de la facture d’importation en janvier 2020

La facture d'importation des produits alimentaires en Algérie a atteint 625,84 millions de dollars (usd) en janvier 2020 contre 737,66 millions usd à la...

Coronavirus: extension de la mesure de confinement partiel à neuf wilayas

Le Premier ministre, M. Djerad Abdelaziz, a décidé l'extension de la mesure de confinement partiel à neuf wilayas, applicable à compter du samedi et...

Espagne : La croissance chutera en 2020 du fait de la pandémie de Covid-19

Les incertitudes sont élevées, le pays étant confiné depuis le 14 mars, avec un manque de clarté sur l’ampleur du plan d’aide. La fragmentation...

Italie – Le déficit budgétaire se dégradera et dépasserait 3% du PIB du fait de mesures de soutien à l’économie

L'Italie, pays le plus touché en Europe par l'épidémie de Covid-19, connaîtrait une sévère récession en 2020 avant de rebondir modérément en 2021. L'effet...

Dans la même catégorie

- Advertisement -