Ressources Hydriques: Ali Hamame présente la stratégie nationale de gestion de l’eau au sommet de Budapest

Le ministre des Ressources en Eau, Ali Hamame, a présenté au 3e Sommet de l’eau de Budapest (Hongrie), la stratégie nationale de gestion de la ressource hydrique face à sa rareté et à sa répartition inéquitable dans l’espace et dans le temps, a indiqué jeudi le ministère dans un communiqué.

Cette participation intervient au lendemain de la signature d’un mémorudum signé la semaine dernière à Alger entre l’Algérie et Turque sur le gestion de l’eau justement.

Lors de son intervention à Budapest devant un panel d’experts internationaux et onusien, Ali Hamame a cité le nombre important d’ouvrages de mobilisation réalisés en un temps relativement court (barrages, forages et stations de dessalement), ainsi que les importants transferts d’eau régionaux, précise la même source.

Selon le ministre, ces réalisations ont permis d’améliorer sensiblement les indicateurs de service public de l’eau et de l’assainissement à travers le pays.

Accompagné de sa délégation, il a également suivi « avec beaucoup d’intérêt les différentes séances plénières animées par des intervenants de haut niveau » qui ont débattu des crises émergentes de l’eau — rareté, pollution et inondation — et de leurs conséquences sociales, économiques, environnementales et politiques, rapporte le document.

En outre, la délégation algérienne s’est enquis, à travers l’exposition de l’eau organisée en marge de cette rencontre, des dernières solutions innovantes et respectueuses de l’environnement, selon les recommandations de l’agenda 2030 des Nations Unies, réalisées dans les domaines de la production d’eau potable, de son approvisionnement et du traitement des eaux usées.

Par ailleurs, le ministre a rencontré ses homologues d’Egypte, de Palestine, du Sénégal et du pays hôte, la Hongrie, avec lesquels il a discuté des relations bilatérales et des voies et moyens de les renforcer davantage.

« Les discussions ont porté également sur les projets d’accords de coopération dans le domaine des ressources en eau et qui sont en attente de conclusion avec ces pays », ajoute le communiqué.

A noter que cette manifestation internationale, qui a rassemblé plus de 2.000 personnes — décideurs politiques, professionnels de l’eau et institutions de plus de cent pays — a été marquée par le discours inaugural du président de la Hongrie, Janos Ader, suivi d’un message vidéo adressé aux participants par le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Dans son message, le premier responsable de l’ONU a appelé les participants à formuler des recommandations concrètes devant contribuer efficacement à la réalisation des objectifs de développement durable, plus particulièrement l’objectif 6 relatif à l’eau.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -