Said Djellab, le ministre du Commerce, sur les importations: levée d’interdiction sur certains produits mais taxés entre 30 et 200%

Le ministre du Commerce, Said Djellab, a annoncé hier, lors de son déplacement à Bordj-Bou- Arreridj, la levée d’interdiction sur certains produits importés dans les prochainement. Cette levée d’interdiction a été décidée mais, en introduisant une nouvelle imposition douanière. Said Djellab a fait savoir que le taux en question oscille entre 30% et 200%, sans donner d’autres précisions sur le nom des produits concernés par cette « assouplissement ».

Cependant, le membre de l’Exécutif n’a cité aucun produit concerné par cette annoncé.
Le ministre du Commerce a souligné que cette mesure intervient dans le cadre de la promotion de la production nationale. Il a indiqué que la qualité du produit local s’est considérablement améliorée, en raison de l’interdiction d’importation imposée sur certains produits.

Le ministre a précisé qu’une stratégie nationale sur une période de cinq ans (2019-2013) sera concrétisée, en adoptant des mesures réglementaires pour diversifier les exportations. Dans ce sens, le ministre a affirmé « nous visons à commercialiser le produit national sur de nouveaux marchés à travers la participation de l’Algérie aux Salons en Amérique du Nord pour envahir les marchés américains, en Belgique pour les marchés européens, en Mauritanie pour les marchés africains ».

Said Djellab a indiqué que cette stratégie nationale d’exportation permettra de diversifier l’économie nationale, notamment les exportations hors hydrocarbures qui atteindront, selon lui, d’ici la fin de l’année 1,6 milliards de dollars, et ce grâce aux rôles des investisseurs privés, tels que le groupe Condor, dont le volume des exportations va atteindre d’ici la fin de l’année environ 40 millions de dollars.

Le ministre a insisté lors de sa visite de travail dans la zone industrielle à Bordj Bou Arreridj sur la qualité du produit local, tels que les produits agro-alimentaires, les produits plastiques et les panneaux solaires. A ce propos, le ministre a souligné que sur cette gamme de produit, les besoins du marché national sont satisfaits dans un laps de temps record.

D’ailleurs, le Ministre a réaffirmé l’engament de son Département à travailler pour la promotion du produit local sur les marchés extérieurs à travers une nouvelle politique tournée vers l’export. Pour étayer ses dires, « nous allons organiser, la semaine prochaine, une manifestation économique à Washington pour l’accès au marché américain, une autre en Belgique pour placer nos produits en Europe et une en Mauritanie pour l’Afrique », a-t-il ajouté. Pour rappel, le ministre du Commerce conduira aux États-Unis, du 10 au 13 septembre prochain, une délégation d’une quarantaine d’opérateurs économiques. Cette mission a été préconisée à l’occasion de la semaine économique et culturelle de l’Algérie à Washington.

Ladite délégation est composé en partie par des chefs d’entreprises qui activement dans le domaine de l’agriculture, du produits du terroir, l’agroalimentaire, les textiles et cuir, l’électronique, l’électroménager et l’électricité, les cosmétiques, les produits d’entretien et détergents, les matériaux de construction, l’outillage et l’artisanat.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -