Secteur des assurances : 8,1% de croissance et de 39,4 milliards de CA entre janvier et mars 2018

Le marché des assurances a entamé l’année 2018 en force. Le secteur a réalisé une hausse de 8,1durant le 1er semestre de l’année en cours comparativement à la même période à l’année précédente. Cette croissance représente chiffre d’affaires de 39,4 milliards de dinars entre le 1er janvier et au 31 mars, selon la note de conjoncture du marché national des assurances publiée par le Conseil national des assurances (CNA).

Dans le détail, les assurances de dommages, avec 89,8% de parts de marché, ont enregistré un chiffre d’affaires de 35,3 milliards de dinars. C’est-à-dire, une croissance de 8,6% par rapport au premier trimestre de l’année dernière.

La branche assurance automobile, qui représente 58,9% du marché, progresse de 4,7%, à 20,8 milliards de dinars.

Sur la courbe ascendante, le nombre de contrats souscrits au titre de cette branche est passé à 2 303 599, alors que le nombre de contrats était 1 788 678 contrats le 1er trimestre 2017. La calculette affiche alors 28,8% d’augmentation.

Quant aux garanties obligatoires, elles ont augmenté, en flèche, de 69,5%.

Cependant, les garanties non obligatoires ont régressé 9,7%. Les assurances Incendie et risques divers (IRD) totalisent, ainsi, un CA de 12 milliards de dinars, avec 34% du portefeuille global. Elles progressent de 17,1% comparativement au premier trimestre 2017. La branche transports a enregistré une progression de 6,6% à 1,3 milliard de dinars. « La branche crédit continue sa courbe croissante. Avec un total de 7 448 contrats souscrits, contre 7 410 contractés durant le début de l’année à fin mars 2017, le chiffre d’affaires de la branche atteint 568,8 millions de dinars, en évolution de 22,4% par rapport au premier trimestre 2017 », relève le CNA dans son bilan trimestriel. Le Conseil constate, par ailleurs, que toutes les sous-branches sont en hausse, excepté le « crédit à la consommation » qui recule de 7,1% comparativement au premier trimestre de l’année passée. En analysant le chiffre du premier trimestre 2018, le CNA explique que la production des assurances agricoles s’élève à 631,8 millions de dinars contre 720,8 millions de dinars. Soit une décroissance de 12,3%. Les raisons de ce recul invoqué par les Assureurs est la baisse des réalisations des sous-branches notamment « production animale », « multirisques engins et matériel agricole » et « responsabilité agriculteur ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici