dimanche, février 23, 2020

Séminaire national à l’université de Tizi Ouzou: Problématique des exportations au menu

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Un séminaire national sur les exportations hors hydrocarbures en Algérie sera organisé le 25 septembre à l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, a-t-on appris jeudi des organisateurs.

Le doyen de la faculté des sciences économiques commerciales et des sciences de gestion, qui a initié cette manifestation scientifique, Dr. Arezki Chenane, a indiqué à l’APS que ce séminaire qui s’étalera sur deux jours et qui se tiendra à l’auditorium du campus Hasnaoua I, est placé sous le thème « Les exportations hors hydrocarbures en Algérie : enjeux, opportunités et contraintes ».

Ce séminaire s’articulera sur plusieurs thèmes dont l’ »état des lieux du commerce extérieur algérien : tendances lourdes, structures et procédures (les importations, les exportations, la question des services ) », « Lapolitique commerciale algérienne : vision et logiques sous-jacentes, la question de l’adhésion à l’OMC », « les alternatives à la mono exportation des hydrocarbures : quels potentiels internes ? Quelles opportunités externes? », « quelle stratégie nationale pour les exportations hors hydrocarbures? », a-t-on indiqué de même source.

Dans l’argumentaire de cette rencontre, les organisateurs précisent qu’il sera question lors de ce séminaire, des conditions à réunir pour promouvoir une nouvelle dynamique de diversification et d’intensification des exportations algériennes, du problème de dépendance de l’économie nationale des exportations en hydrocarbures, et en conséquence, des fluctuations du marché international et de la « nécessité de varier les ressources de l’économie algérienne, par la diversification du tissu économique et des exportations du pays », a-t-on ajouté.

La nécessité de définir de nouveaux segments pourvoyeurs de revenus et générateurs de devises pour le pays, sera au cœur de ce séminaire durant lequel les participants discuteront des possibilités « d’amélioration du niveau des exportations hors hydrocarbures, en élargissant l’éventail des produits destinés à l’exportation et en augmentant le nombre de pays de destination, selon la même source.

Il s’agira aussi d’évaluer les opportunités économiques que pourrait offrir le développement des exportations hors hydrocarbures, ainsi que les possibilités d’amélioration de la compétitivité des entreprises à l’international, de création d’emplois, de diversification de sources de revenus, d’identifier les éléments pouvant constituer des entraves à ce processus, en vue de définir précisément les défis à relever.

Le même document rappelle que « selon les statistiques du commerce extérieur livrées par le ministère du commerce, la valeur des exportations hors hydrocarbures a atteint 2,830 milliards de USD en 2018. Ce qui correspond à une hausse de 47% par rapport à 2017.Toutefois, celles- ci occupent toujours une place marginale, en volume et en valeur dans les échanges commerciaux à l’international, avec seulement 6,87% du volume global des exportations », a-t-on relevé.

SourceAPS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Huawei Appgallery: une plateforme révolutionnaire

Après le succès au maroc, huawei, le deuxième leader mondial de téléphonie a annoncé le lancement de sa propre...

Téléphonie : Samsung s’impose dans les mises à jour Android

Samsung Electronics Ltd. Samsung crée la surprise en réussissant une belle prouesse technologique, celle d’une mise à jour de la version Android à une...

Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l’investissement

Une révision de la réglementation sera faite dans le secteur industriel pour encourager l'investissement, la rentabilité et le gain de productivité, a indiqué mardi...

Recettes douanières: hausse de 7% en 2019

Les recettes douanières de l'Algérie se sont établies à 1.097,86 milliards (mds) de dinars en 2019, contre 1.026,28 mds de dinars en 2018, enregistrant...

Industrie automobile: les étrangers ne seront pas obligés de s’associer à un partenaire local

Le nouveau cahier des charges régissant l’industrie automobile en Algérie n'obligera pas les investisseurs étrangers de s'associer à un partenaire local mais leur imposera...

Total Tunisie remporte le prix « Elu Service client de l’année 2020 »

Total Tunisie a été « Élu Service Client de l'Année 2020 » à la première édition du concours éponyme dans la catégorie « services...

Telephonie : Huawei dope le nouveau Y6s

Vous Utilisez vos téléphones, tous les jours pour presque tout faire ? Que ce soit pour la simple utilisation des appels téléphoniques et des...

Coronavirus: l’incertitude pour évaluer les conséquences économiques

Chiffrer les conséquences du coronavirus est un énorme défi. On peut les quantifier sur certains sujets grâce à un niveau satisfaisant de visibilité :...

Dans la même catégorie

- Advertisement -