Sommet Russie-Afrique: Bensalah pour une plus large participation de l’Afrique au Conseil de sécurité

Le chef de l’Etat,  a souligné, jeudi à Sotchi (Russie), la nécessité de conférer davantage d’efficacité à l’activité des pays africains dans le processus de prise de décisions au niveau mondial, notamment à travers la réforme du Conseil de sécurité des Nations unies et une plus large participation des pays africains au sein de cette instance onusienne.

Dans un discours prononcé à l’ouverture des travaux du sommet Russie-Afrique, M. Bensalah a affirmé qu' »au moment où les relations internationales font face à une véritable crise de confiance résultant d’actions unilatérales, il nous appartient d’œuvrer, avec une grande détermination, à préserver et appuyer les règles fondamentales qui sont à même de régir la communauté et les relations internationales et de consolider le système multilatéral, afin de garantir la sécurité et le bien-être des prochaines générations ».

« Nous considérons que les priorités du partenariat Russie-Afrique escompté doivent tenir compte du besoin incessant d’œuvrer ensemble à conférer davantage d’efficacité à l’activité des pays africains dans le processus de prise de décisions au niveau mondial, notamment à travers la réforme du Conseil de sécurité des Nations unies et une plus large participation des pays africains au sein de cette instance », a-t-il poursuivi.
M. Bensalah prend part au somment Russie-Afrique à la tête d’une délégation de haut niveau, composée du ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, du ministre des Finances, Mohamed Loukal et du ministre de l’Energie, Mohamed Arkab.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -