Sonatrach- l’entreprise russe Transneft : signature de contrats pour 1,5 millions d’euros

La Sonatrach externalise la surveillance et la sécurisation de ses installations. Ainsi, la Compagnie nationale vient de signer  l’entreprise russe Transneft deux contrats portant sur l’intégrité et la sécurité des installations de transport et de stockage des hydrocarbures liquides de l’Activité Transport par Canalisations (TRC) de Sonatrach.

Le total des  contrats s’élève à près de 1.5 millions d’euros. Le premier contrat avec Transneft Diascan vaut 1 158 099 euros pour un délai de 18 mois. Il vise d’assurer l’intégrité technique des canalisations long de 518 kms pour le transport de condensât.

Quant au second contrat signé avec Transneft R&D, il porte sur le diagnostic de l’état du système de protection contre la foudre du parc de stockage d’hydrocarbures  au port de  Bejaïa.

Le montant du contrat est de 331 709 euros avec un délai de 6 mois. «On espère que c’est le début d’une longue carrière ensemble. Sonatrach et Transneft ont de grandes expériences, et nous avons les possibilités de les échanger», déclare le PDG de Sonatrach Abdelmoumen Ould Kaddour lors de son allocution à l’issue de la signature des deux contrats dont l’exécution nécessite beaucoup de savoir-faire et de technologie. Ce qui a poussé le PDG de la Sonatrach à proposer au partenaire russe d’ouvrir une école de formation dans le domaine de l’activité TRC.

«Transneft est un leader mondial dans le domaine de transport par canalisations, nous allons réaliser ici en Algérie est une première expérience », souligne pour sa part   Mikhaïl Margelov, le Vice-Président de Transneft, satisfait de travailler avec cette grande société qui est Sonatrach».

Rappelant que les relations entre l’Algérie et la Russie ne datent pas d’hier,  «derrière cette signature, de grands projets devront suivre,  on a toutes les possibilités de travailler en commun dans des projets dans différents pays,  c’est pour cela qu’on dit qu’une histoire commence aujourd’hui entre nos deux Compagnies », ajoute Mikhaïl Margelov.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -