Sonatrach : Petrofac  arrache un contrat de 600 millions de Dollars 

Le groupe pétro gazier algérien Sonatrach a signé le 27 novembre, un contrat avec la société d’ingénierie britannique Petrofac portant développement des champs gaziers de Tinhert dans la wilaya (province) de Tamanrasset dans le sud-ouest du pays.

La signature de ce contrat de 600 millions de dollars a été conclue par ENGCB (La Société Nationale de Génie Civil et Bâtiment ( ENGCB), qui est une filiale de Sonatrach, déjà présente sur ce site de Tinhert.

Dans l’objectif d’augmenter la production gazière avec un apport journalier de gaz brut de l’ordre de 4,7 millions de m3/jour, ce contrat prévoit la réalisation d’un centre de séparation et de compression et sur les utilités en amont du complexe gazier existant pour le raccordement de 36 puits des champs gaziers du Nord du pays, selon l’agence APS.

Ce contrat comprend également le traitement de la totalité du gaz brut de l’usine de Ohanet situé dans la wilaya d’Illizi, dans le sud-est de l’Algérie, et ce, à travers la prise en charge du CO2 et du mercure ainsi que la production de 750 tonnes/jour de condensat.

La multinationale britannique Petrofac est présente en Algérie depuis 1999. En 2000, elle signe avec Sonatrach son plus grand contrat pour une valeur de 660 millions de dollars pour le développement du champ gazier de Ohanet.