jeudi, décembre 3, 2020

Sonelgaz-Imetal : une convention en faveur de l’intégration nationale

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Les groupes Sonelgaz et Imetal ont signé mardi à Alger une convention-cadre pour la promotion de la fabrication localement d’équipements sidérurgiques et métallurgiques utilisés dans les secteurs électrique et gazier.

Selon les signataires, cette convention-cadre vise la conclusion entre les filiales des deux groupes publics de contrats d’application, de contrats programmes et de contrats à commandes, dans leurs domaines d’activités respectifs.

La cérémonie de signature s’est tenue en présence de la ministre de l’Industrie et des Mines, Djamila Tamazirt, le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, ainsi que du P-dg de Sonelgaz, Chahar Boulakhras, et du P-dg de IMETAL, Tarek Bouslama.

A cette occasion, le ministre de l’Energie a indiqué que la convention avait pour but de soutenir et de promouvoir la fabrication des équipements, dont a besoin l’Algérie dans les secteurs électrique et gazier.
Selon M. Arkab, ce partenariat devrait promouvoir la fabrication et l’assemblage local et participer au développement du tissu industriel du pays, tout en garantissant la qualité de produit.

De plus, la convention permettra de répondre à la demande nationale, mais aussi d’exporter une partie de cette production à l’étranger, notamment sur le marché africain, a expliqué le ministre.

Pour sa part, Mme Tamazirt a, fait savoir, que la préférence nationale en termes d’industrie « constitue un axe majeur » dans la démarche de substitution aux importations conformément à la feuille de route du gouvernement.

« Une étude affinée de nos importations a permis d’identifier des filières que nous pouvons satisfaire à travers des produits locaux compétitifs tels que les produits sidérurgiques », a-t-elle précisé.

Il a, dans ce sens, affirmé que la commande publique constitue « un levier privilégié pour permettre aux entreprises locales de production, publiques notamment, de bénéficier d’un carnet de commande en mesure d’élever la productivité de l’outil installé ».

Pour sa part, M. Boulakhras, a fait savoir que « Sonelgaz est l’une des sociétés ayant compris que la dépendance à l’importation n’est pas une fatalité et que le choix pour une intégration nationale, même difficile, demeure possible grâce à la mise en valeur des potentialités et des ressources innombrables que recèle notre pays ».

Sonelgaz s’inscrit, a-t-il dit, dans la vision « d’algérianiser les process » en partie ou en intégralité même lorsqu’il s’agit de projets attribués à des entreprises étrangères.

Pour rappel, Sonelgaz avait signé en janvier dernier une convention avec le Groupe mécanique public AGM, portant sur les prestations liées aux équipements industriels, le machinisme, le matériel de travaux publics, les moteurs et la sous-traitance.

Le Groupe IMETAL est constitué de 16 filiales et de 19 sociétés en participation activant dans la sidérurgie, la métallurgie, la transformation sidérurgique, les services la chaudronnerie et la construction métallique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Sahara occidental: Moncef Marzouki soutient le Maroc et s’en prend à l’Algérie

L’ancien président tunisien, Moncef Marzouki, a tenu des propos très hostiles au pouvoir algérien le comparant à un «marchand...

Pêche: mesures incitatives pour l’acquisition de matériel de navigation

Le ministre de la Pêche et des Produits halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi a tenu mardi une réunion en visioconférence avec le ministre de la...

Pétrole : le baril à 46,72 dollars à la veille de la réunion de l’Opep+

Le prix du panier de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont le pétrole brut algérien, s’est maintenu à prés de 47 dollars...

Rabah Madjer : «On m’a poignardé dans le dos»

Le dernier passage de Rabah Madjer à la tête de la sélection nationale continue à le hanter. Il ne rate pas une occasion pour...

Sahara occidental: Le Maroc vise à amplifier le pillage des ressources sahraouies en violant le cessez-le-feu

Le Maroc a pris le risque de violer l'accord de cessez-le-feu de 1991 signé avec le Front Polisario, pour amplifier son exploitation économique des...

Accidents de la circulation : 17 morts et 1078 blessés en une semaine

Dix-sept (17) personnes ont trouvé la mort et 1078 autres ont été blessées dans 963 accidents de la circulation enregistrés durant la période du...

Le Bureau de l’APN examine 17 modifications proposées au PLFC 2021

Le Bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’est réuni jeudi sous la présidence de Slimane Chenine, président de l’Assemblée et examiné les 22 modifications...

Le gaz source abondante et souple, répond aux besoins mondiaux croissants

Les ministres participants à la réunion du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) tenue par visioconférence ont affirmé que le gaz serait une...

Dans la même catégorie

- Advertisement -