mardi, mai 18, 2021

Souk Ahras : l’intégration de la culture de la Figue de Barbarie dans les filières agricoles

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La décision d’intégrer la culture de la figue de barbarie dans les filières agricoles en Algérie, constitue « un acquis important pour les producteurs », a indiqué mardi à Souk Ahras, le président de l’association nationale de développement du cactus dont le siège est abrité par la Chambre d’agriculture de la wilaya.

Lors d’une rencontre organisée par la Chambre d’agriculture, en présence de producteurs de figue de barbarie, Mohamed Mohamedi, a expliqué que « la concrétisation de cet acquis, décidé fin mai dernier par le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, intervient suite aux efforts importants déployés par plusieurs instances et responsables tels que le haut-commissariat au développement de la steppe (HCDS), un certain nombre de Chambres d’agriculture, des universités, ainsi que l’institut technique des grandes cultures (ITGC)d’Alger ».

« Ce résultat a été rendu effectif grâce à la consécration d’une grande superficie à ce fruit à l’échelle nationale, qui s’élève à 54.000 ha, selon le HCDS, et l’existence d’un nombre considérable de transformateurs et d’exportateurs de cette culture et ses dérivés, a précisé le même conférencier.

La même source a ajouté que la décision d’intégrer la figue de barbarie dans les filières agricoles en Algérie, permettra de mieux faire connaitre ce fruit, de bénéficier de différents programmes de développement et son insertion dans des programmes de formation, de vulgarisation et de création de richesses et d’emplois.

A cet effet, il sera procédé durant le mois d’août prochain à l’organisation à Alger de la fête nationale de la figue de barbarie dans sa troisième édition, en vue de la mise en place d’une nouvelle vision et une nouvelle stratégie pour le développement de ce type de culture, a affirmé M. Mohamedi.

Il a déclaré, dans ce même contexte, que des efforts sont en cours pour encourager les agriculteurs à adhérer à des coopératives agricoles pour promouvoir ce fruit dans les domaines de la production, de la collecte, la transformation et la commercialisation, à l’exemple de la coopérative « Nobaltec Algérie » qui active dans la zone d’activité de la commune de Sidi Fredj, à Souk Ahras.

Spécialisée dans la production d’huile de pépins de figue de barbarie, cette unité qui est entrée en service récemment, a obtenu un certificat de conformité aux normes internationales pour la commercialisation de ce produit par un bureau international français spécialisé, a-t-on encore indiqué.

De son côté, le président de la Chambre d’agriculture de la wilaya, Mohamed Yazid Hambeli, a soutenu que la création de cette unité s’inscrit dans le cadre d’une stratégie visant à organiser les métiers agricoles et à créer de nouveaux pôles pour l’agriculture, d’autant que cette région enregistre une importante production de figue de barbarie, réalisée sur une surface de 6.000 ha par le HCDS en plus d’autres superficies anciennes d’environ 4 ha.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Education nationale mauvais payeur: un enseignant sans salaire depuis une année à Tizi Ouzou

C'est à se demander sur l'origine de cette bourde tellement elle ne passe inaperçue. Un enseignant dépité qui ne...

Jijel: Une non-voyante candidate aux législatives

Ce pourrait être une première dans le pays, avec cette candidature d’une non-voyante qui s’est présentée à Jijel pour les législatives du 12 juin...

Equitation: l’Algérien Mohamed Aida au championnat du monde d’endurance le 22 mai en Italie

Le cavalier Mohamed Aida représentera l’Algérie au championnat du monde d’endurance, prévu le 22 mai prochain à San Rossore, dans la région de Pise...

Tamanrasset : première convoi de viandes rouges vers Alger

Une première expédition de viandes rouges, destinées à l’approvisionnement des marchés du Nord du pays à partir des régions du Sud, a pris le...

Justice: Le journaliste El Kadi Ihsane placé sous contrôle judiciaire

Le journaliste et directeur des journaux électroniques Maghreb Emergent et Radio M, Ihsane El Kadi, a été placé sous contrôle judiciaire par le juge...

Diaspora: les Algériens ont envoyé au pays 1,682 milliard de dollars en 2020 contre 1,786 milliard de dollars en 2019

La Banque Mondiale (BM) a publié, le 12 mai 2021,  la note d’information sur les migrations et le développement, dans laquelle sont évoqués les envois...

Hommes du feu rendent hommage à Youcef Araïssia: Mort en sauvant une femme et son bébé

Les éléments de la Protection civile de la wilaya d’Annaba ont rendu un vibrant hommage, le jour de l’Aïd, à leur collègue Youcef Araïssia,...

Conseil des ministres: Tebboune ordonne l’entame de l’exploitation de la mine de Gara Djebilet

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné, dimanche lors de la réunion périodique du Conseil des ministres, l'entame de l'exploitation effective de la...

Dans la même catégorie

- Advertisement -