HomeEconomieStart up suspendue: Tebboune interpellé pour sauver Moov-Services

Start up suspendue: Tebboune interpellé pour sauver Moov-Services

Le représentant légal de la start-up Moov-Services, une société basée à Blida et dédiée au transport des femmes et des familles, a appelé hier le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à intervenir en urgence pour sauver son entreprise de la faillite.

Et pour cause, ce responsable qui a pris attache avec Liberté a indiqué que Moov-Services a été suspendue une semaine avant le début de son activité par la direction des transports de la wilaya de Blida, considérant que cette société n’était pas autorisée à exercer le transport par taxi.

Or, précise notre interlocuteur, dans sa missive au chef de l’État, dont nous détenons une copie, “Moov-Services est une start-up, à l’instar des autres start-up agréées en Algérie, pour exercer la même activité et non une société de transport par taxi. On s’interroge pourquoi Moov-Services est encouragée par les ministères du Commerce et des Start-up et pas par la direction des transports”. Aux yeux du plaignant, seul le président Tebboune pourra sauver Moov-Services, et ce, révèle-t-il, après avoir tenté de solutionner cette énigmatique suspension au niveau de toutes les autorités administratives locales et centrales.

- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -