dimanche, mars 7, 2021

Start-up: un Fonds pour le financement prochainement

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’économie de la connaissance et des Start-up, Yacine El -Mahdi Oualid a révélé, mardi, à M’sila que le Fonds d’investissement visant à financer les Start-up deviendra effectif dans les prochains jours.

Visitant une exposition de Start-up dans l’incubateur de l’université de M’sila, le ministre a affirmé que ce Fonds sera « opérationnel au cours des prochains jours, et apportera le soutien nécessaire aux Start-up et œuvrera à les accompagner durant leur parcours économique ».

M.El Mahdi Oualid a ajouté que la création d’une plate-forme numérique par le ministère délégué dont il a la charge, « constituera un lien entre les opérateurs et les acteurs du domaine », assurant que celle-ci sera « bientôt » opérationnelle.

Le ministre délégué a salué, par ailleurs, le rôle des incubateurs de Start-up activant dans les universités en tant que « source importante de l’économie de la connaissance », révélant que « son département ministériel délégué se concentre actuellement sur l’amélioration de l’aspect juridique relatif à la promotion des Start-up afin de l’adapter aux spécificités de ces entreprises ».

Il a fait savoir en outre que « le nouveau système juridique permettra de promouvoir la recherche scientifique en créant des entreprises de recherche dans tous les domaines d’activité ».

Cette annonce a été faite après avoir reçu des explications sur l’activité de l’incubateur de Start-up de l’université de M’sila, qui a réussi depuis 2017 à former plus de 700 chefs d’entreprise en leur délivrant un certificat en « management d’affaires », après une période de formation dispensée au-delà du master.

Dans ce même contexte, le recteur de l’université de M’sila Kamel Bedari a indiqué que « le travail de l’incubateur local des entreprises se focalise actuellement sur l’évaluation de trois années de formation dans le domaine du management d’affaires afin de déceler les lacunes et les difficultés auxquelles sont confrontés les patrons de Start-up sur le terrain ».

Au cours d’une séance de travail tenue dans la salle Ibn El Haytham du pôle universitaire de M’sila en présence de nombreux porteurs de projets, le ministre délégué a fait état de « l’introduction d’une méthodologie visant à améliorer les performances des Start-up en élaborant un ensemble de textes juridiques relatifs à la promotion de ce type d’entreprises, en plus d’accompagner les porteurs de projets sur le plan juridique, financier et fiscal en sus de l’allégement des charges ».

M.El Mahdi Oualid a appelé en ce sens, les jeunes à dévoiler leurs capacités et compétences pour accéder à l’économie de la connaissance en maîtrisant les technologies de pointe, seul moyen, selon lui, de valoriser leurs innovations comparables à celles des pays développés dans ce domaine.

A l’issue de sa visite à M’sila, le ministre délégué auprès du Premier ministre en charge de l’Economie de la connaissance et des Start-up, a exhorté les représentants des médias à mettre en valeur les potentialités des Start-up et à les faire connaitre, tout en soulignant la dimension créative caractérisant ce type d’économie moderne.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Selon Jerome Powell: L’économie toujours impactée par la Covide-19

La reprise de l'économie américaine reste "inégale et loin d'être complète" et il faudra "un certain temps" avant que la Réserve fédérale envisage de...

Zone Euro: l’inflation est de retour depuis 6 mois

Le taux d'inflation dans la zone euro est redevenu positif en janvier pour atteindre 0,9% sur un an, son plus haut niveau depuis six...

General Motors-la filial Cruise: Microsoft investit 2 milliards dollars pour le développement du véhicule autonome

Le constructeur automobile américain General Motors (GM) et sa filiale Cruise ont conclu un partenariat stratégique de long terme avec Microsoft, destiné à accélérer...

France: vers un rebond 5,5% du BIB selon le FMI

La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due...

Tunisie – Activité minière: des efforts pour booster la production dans le bassin de Gafsa

L’activité minière en Tunisie est connue depuis l’époque romaine. Les différents minerais exploités sont le phosphate, le sel, le fer, le gypse, la fluorine-barytine...

Tunisie: Les entreprises différemment impactées par la Covid- 19

La Bourse de Tunis a publié, récemment, le bilan de l’activité boursière de 2020. Les chiffres montrent que certaines sociétés sont bien portantes malgré la...

Tunisie: Nabil Karoui arrêté

Le Pôle judiciaire économique et financier a émis un mandat de dépôt contre Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes, a annoncé le porte-parole...

Dans la même catégorie

- Advertisement -