lundi, septembre 23, 2019

Trafic du foncier: 10 ans de prison en attendant le jugement de l’affaire de 701 kilos de cocaine

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed a requis, mercredi, une peine de dix (10) années d’emprisonnement et une amende d’un (1) million de dinars algériens à l’encontre de Kamel Chikhi, dit « El Boucher », principal accusé dans l’affaire des Conservateurs fonciers, rapporte ce jeudi l’agence officielle.

Après une audience qui a duré toute une journée, le procureur de la République a requis une peine de dix (10) années d’emprisonnement et une amende d’un (1) million de DA à l’encontre du principal accusé Kamel Chikhi pour « incitation à l’abus de pouvoir et octroi de pots-de-vin à des fonctionnaires des services d’urbanisme d’Alger en contrepartie d’indus services ».

En outre, le ministère public a requis la saisie de tous les avoirs issus du crime avec des peines allant de deux (02) à dix (10) ans de prison et des amendes de 50.000 DA à 1.000.000 DA à l’encontre des 12 autres détenus poursuivis pour abus de pouvoir et de fonction et acceptation de pots-de-vin et de cadeaux de l’accusé principal « El Boucher » en contrepartie de facilitations administratives pour la réalisation de ses projets immobiliers ».

Lors de cette audience ont été projetés des vidéos, filmés au siège de la société du principal accusé, montrant l’octroi de montants d’argent et de passeports Hadj par le prévenu principal qui, durant son audition, a soutenu que les sommes offertes à des responsables de services de la construction et de l’urbanisme dans plusieurs communes d’Alger « n’étaient que des aides financières, des aumônes ou des emprunts ».

Le prévenu Kamel Chikhi est poursuivi dans 4 affaires, dont celle de la saisie de cocaïne au port d’Oran en mai 2018.

Les enquêtes préliminaires instruites dans l’affaire de saisie de cocaïne avaient révélé l’implication, aux côtés de Kamel Chikhi, de plusieurs personnes dans des faits liés à la corruption et à la perception d’avantages en contrepartie de facilitations dans le cadre d’une autre activité telle que la promotion immobilière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Articles récents

Présidentielles: 14 candidats à la candidatures connus

Quatorze (14) postulants à la candidature pour l'élection présidentielle du 12 décembre prochain ont retiré, jusqu'à ce vendredi, les...

Production industrielle publique: hausse de près de 5% au 1er semestre 2019

La production industrielle publique de l'Algérie, a enregistré une hausse de 5,6% durant le 2ème trimestre 2019, générée par des "améliorations appréciables" dans plusieurs...

Industrie: recul de la production dans trois secteurs

De janvier à juillet 2019, les données de l'ONS, relèvent, par ailleurs, que trois secteurs industriels ont enregistré un recul de production, par rapport...

Energie/ Gaz : Mohamed Arkab invité en Russie

Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, a reçu jeudi au siège de son département ministériel, l'ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Igor...

Présidentielles du 12 décembre : révision des listes électorale à partir du 22 septembre

L'opération de révision exceptionnelle des listes électorales, en prévision de la prochaine élection présidentielle prévue le 12 décembre prochain, sera lancée à partir du...

Dans la même catégorie

- Advertisement -