Trafic du foncier à Béjaia: les révélation du FFS dans un »livre noir » publié prochainement

Annoncé  en  2018, le  second  ouvrage  intitulé  Livre  noir  sur  le foncier, élaboré par le Front des forces socialistes (FFS) de Béjaïa, sera finalement rendu public le 20  août  prochain, à  l’occasion  de  la  célébration  du  65e anniversaire de la tenue du Congrès de la Soummam, à Ifri-Ouzellaguen.

C’est ce qu’a révélé le président de l’Assemblée populaire de la wilaya de Béjaïa, Mehenni Haddadou. “Notre livre noir sur le foncier est fin prêt. Nous allons le rendre public  le 20  août  prochain.  Je vous  promets  qu’il  fera des révélations  fracassantes  qui  ne  manqueront  pas  d’éclabousser  plus d’une cinquantaine de  personnes  impliquées  dans  des  affaires  de  corruption, de trafic d’influence, de détournement et de dilapidation du  foncier public.  Parmi lesquelles  figurent  des  hommes  d’affaires, d’anciens  responsables  de  la wilaya  de  Béjaïa, dont  des  walis,  des  directeurs  exécutifs  et  même  des magistrats”, nous a confié M. Haddadou.

Selon  le responsable, le  document, qui  fera  toute  la  lumière  sur  une gestion “désastreuse” du patrimoine foncier de la wilaya de Béjaïa, risque de faire  tomber  de  gros  bonnets  parmi  les  bénéficiaires  d’indus  avantages, notamment des lots de terrain dans le cadre du Calpiref.

Rappelons que le FFS de Béjaïa avait déjà publié, en 2001, un premier livre noir sur la mafia du foncier dans la région.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -