Transport aérien : Air Algérie et Tassili Airlines   signent une convention  pour se protéger contre la concurrence internationale

L’espace aérien algérien  risque de se rétrécir pour les compagnies nationales, Air Algérie et Tassili Airlines, avec l’ouverture du ciel algérien aux compagnies aériennes étrangères. Cette démarche commune est impérative pour se prémunir contre les effets de la concurrence des grandes compagnies internationales de plus en plus intéressées par le marché algérien.

Pour se faire, Air Algérie a signé, dimanche à Alger, une convention avec Tassili Airlines, afin de faciliter les opérations de réservation et de transport entre les deux compagnies aériennes, indique un communiqué du pavillon national.

Cette convention prévoit des mécanismes organisationnels, à même de faciliter les opérations de réservation et de transport entre ces deux compagnies aériennes, selon le même communiqué.

« La convention entre dans le cadre de la stratégie d’Air Algérie pour développer et renforcer le transport aérien, en collaboration avec son homologue Tassili Airlines »,  déclare le président-directeur général de la compagnie Air Algérie, Bakhouche Alleche à l’issue de la signature de la convention.

Les deux compagnies aériennes nationales, partagent la mission de développent du secteur de transport aérien en Algérie en présentant des offres compétitives en matière de transport et en renforcent les programmes des vols, a souligné le même responsable.

« Cette convention vise à augmenter les quotas des deux compagnies nationales dans le marché du transport aérien marqué par une forte concurrence de la part des compagnies aériennes étrangères, ce qui a poussé les deux compagnies à adopter le processus de groupement pour faire face à cette concurrence concernant les destinations étrangères ».

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -