HomeEconomieTransport aérien : Le fret en hausse de 12% en avril mais...

Transport aérien : Le fret en hausse de 12% en avril mais les prix stabilisés

L’Association du transport aérien international (IATA) annonce que le transport de fret aérien en avril 2021, a continué de surpasser le niveau d’avant-Covid (avril 2019), avec une demande en hausse de 12%.

La demande mondiale, mesurée en tonnes-kilomètres de fret (CTK), a augmenté de 12 % par rapport à avril 2019 et de 7,8 % par rapport à mars 2021, selon l’IATA, rapporté par Air Journal. Elle est même supérieure de 5 % au pic d’août 2018 d’avant la crise.

« La solide performance a été menée par les compagnies aériennes nord-américaines qui ont contribué pour 7,5 points de pourcentage au taux de croissance de 12 % en avril 2021. Les compagnies aériennes de toutes les autres régions, à l’exception de l’Amérique latine, ont également soutenu la croissance », indique-t-on.

La capacité globale reste inférieure de 9,7 % au niveau d’avant-Covid (avril 2019) en raison de l’immobilisation en cours des avions passagers. Les compagnies aériennes continuent d’utiliser des avions cargos dédiés pour combler le manque de capacité disponible. La capacité internationale des avions cargos dédiés a augmenté de 26,2% en avril 2021 par rapport au même mois en 2019, tandis que la capacité de fret aérien a chuté de 38,5%.

Toujours selon l’IATA, les conditions économiques et la demande de la chaîne d’approvisionnement restent favorables au fret aérien : le commerce mondial a augmenté de 4,2 % en mars 2021; la compétitivité par rapport au transport maritime s’est améliorée. Les tarifs du fret aérien se sont stabilisés depuis qu’ils ont atteint un pic en avril 2020, tandis que les tarifs des conteneurs maritimes sont restés relativement élevés en comparaison. Pendant ce temps, les délais de livraison des fournisseurs s’allongent à mesure que l’activité économique s’accélère, faisant de la vitesse du fret aérien un avantage en récupérant une partie du temps perdu dans le processus de production, fait observer l’IATA.

- Advertisement -
Must Read
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -