Une délégation d’hommes d’affaires roumains en Algérie : les Mines, les TIC, l’Agroalimentaire, l’Agricole, la pièce détachée au centre des intérêts

Dans le cadre de la relance des relations économiques  algéro-roumaine, la chambre algérienne du commerce et d’industrie (Caci) annonce la tenue d’un forum d’affaires entre les opérateurs économiques  des deux pays. Cette rencontre se tiendra à Alger  le 26 Février 2019.

La délégation roumaine sera composée d’entreprises activant dans les domaines suivants : les Mines, les TIC, l’Agroalimentaire, l’Agricole, la pièce détachée et les sous-ensembles.

Selon les objectifs de la CACI, la visite de cette délégation aura pour objectif de discuter des opportunités d’investissement présentes en Algérie et pour l’établissement de partenariat gagnant-gagnant dans les secteurs susmentionnés.

Lors de sa visite en Algérie le mois dernier, le ministre roumain des Affaires étrangères, Teodor Melescanu, a exprimé l’intérêt de son pays à approfondir et diversifier ses relations économiques avec l’Algérie notamment dans des secteurs clés comme l’agriculture, l’industrie et le tourisme.

Durant ces dernières années,  il y’a eu plusieurs missions économiques roumaines, spécialisées dans des secteurs aussi importants que l’agroalimentaire, les Technologie de l’information et de la communication (TIC), la construction du bâtiment, ainsi que l’industrie militaire, dans le but d’identifier des opportunités de coopération bilatérale.

Dans le registre de l’industrie automobile, les Roumains souhaitent également investir en Algérie dans ce domaine notamment de la pièce de rechanges. Il y a trois ans, les premiers contacts entre les entreprises roumaines et les hommes d’affaires algériens ont été matérialisés, afin de démarrer, en Algérie, la production de pièces et sous-ensembles automobile pour l’usine d’Oran (Renault).

Concernant l’exportation du produit algérien, les opérateurs roumains ont déjà identifiés, lors de déplacements effectués sur terrain au niveau de plusieurs wilayas, certains produits locaux qui peuvent intéresser le consommateur roumain.

Par ailleurs,  la visite du  président de la Chambre de Commerce et de l’industrie de Roumanie, du mois de novembre 2018, a été l’occasion de redynamiser et de consolider les relations avec la Chambre de commerce et d’Industrie de l’Algérie.

A cette occasion, le mémorandum,  signé entre les deux chambres, a permis la création d’un groupe des hommes d’affaires. La nomination prochaine de deux co-présidents représentant les deux parties devra amorcer un cycle  de visites en Algérie et en Roumanie pour fructifier les échanges économiques.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -