Une nouvelle loi sur les hydrocarbures : le projet finalisé fin décembre prochain se le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a indiqué à Alger que la première mouture du projet de la nouvelle loi sur les hydrocarbures sera prête vers la fin du mois de décembre 2018. Comme à chaque élaboration de projet de loi sur les hydrocarbures, il faut s’attendre à de grands débats et des polémiques, entre les partisans qui souhaitent ouvrir le secteur aux sociétés étrangères et au secteur privé national. Mais, on n’est pas encore là. On ignore tout sur les intentions du Gouvernement.

Dans une déclaration à la presse, en marge de l’ouverture de la session parlementaire ordinaire du Conseil de la nation, le ministre a indiqué, à la presse, que « le projet de loi sur les hydrocarbures est en étude et la première mouture pourrait être prête vers la fin décembre », affirmant que « tout se passait au mieux ».

En réponse à une question sur la possibilité d’intégrer les jeunes diplômés des différents instituts et établissements spécialisés dans le secteur de l’énergie, le ministre a déclaré que « le domaine pétrolier est très vaste et que les opérateurs économiques algériens ont beaucoup à faire ». Il a fait savoir, à ce propos, que « son secteur proposera des segments très importants devant permettre aux entreprises locales d’y activer et par conséquent permettre l’intégration des jeunes diplômés algériens ». À la question de savoir si le gouvernement envisageait de nouvelles augmentations des prix des produits énergétiques (carburants et électricité) dans le cadre du projet de loi de finances 2019, M. Guitouni a déclaré « écarter toute augmentation des prix des carburants, de l’électricité ou du gaz dans le cadre de ce projet de loi ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here