mardi, octobre 15, 2019

ZLECAF : le président sud-africain salue la concrétisation d’un « rêve » de l’ex-OUA

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, s'est félicité mardi du lancement de l'Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), lors du sommet de l'Union africaine à Niamey, soulignant que ce texte va contribuer à une accélération de la croissance économique de nombreux pays africains.

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

« L’accord est une étape qui concrétise un rêve des fondateurs de l’Organisation de l’Union africaine (OUA) il y a 60 ans, lorsqu’ils avaient imaginé une Afrique intégrée », a déclaré M. Ramaphosa à l’issue de sa participation au sommet extraordinaire de l’UA tenu les 7 et 8 juillet dans la capitale nigérienne Niamey.

Ce sommet a marqué l’entrée en vigueur de la ZLECAF et a officiellement lancé la phase opérationnelle du marché intérieur africain.

Le président sud-africain a déclaré, en outre, que son pays aura tout à gagner à faire partie du plus grand marché unique au monde, qui regroupe une cinquantaine de pays, une population combinée de 1,2 milliard d’habitants, ainsi qu’un PIB de 3.200 milliards de dollars.

Il a qualifié la mise en œuvre de l’espace continental de libre échange de plateforme permettant aux pays africains d’intensifier le commerce entre eux, et de tirer parti des avantages offerts par la zone franche.

M.Ramaphosa a, également, souligné l’importance et l’urgence d’un développement des infrastructures à travers le continent, afin de soutenir les activités économiques.

La zone de libre-échange continentale africaine vise, parmi ses principales aspirations, à créer un marché unique des biens et des services, avec la libre circulation des hommes d’affaires et des investissements.

Une fois pleinement opérationnelle, la ZLECAF devrait faire progresser le commerce intra-africain de plus de 50% d’ici 2022, selon les données de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique. Elle devra permettre aussi la création d’une union douanière.

L’accord portant création de la ZLECAF a été lancé le 21 mars 2018 à Kigali, la capitale du Rwanda. Dimanche, le Bénin et le Nigeria – la plus grande économie et le pays le plus peuplé d’Afrique – sont venus s’ajouter à la liste de signataires (54 Etats), faisant de l’Erythrée le seul membre de l’UA à ne pas avoir signé cet accord historique.

SourceAPS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -

Articles récents

Football/France : Les spécialistes impressionnés par les pépites algériennes

De l'arme fatale de Monaco Islam Slimani à la pépite de Nice Hichem Boudaoui, les clubs français ont massivement...

Irrigation : une filiale du groupe IMETAL lance des produits innovants

L’Entreprise Nationale de Tubes et Transformation de Produits Plats (ANABIB), filiale du groupe IMETAL vient de lancer des produits modernes et innovants en matière...

Algérie-Nigéria : beaucoup de bonnes intentions mais rien dans les faits

les déclarations d'intention ne suffisamment. En économie, il y' a que l'acte d'investir qui est comptabilisé au final. C'est le constat fait par les...

Le Gouvernement met la main à la poche :  Plus de 17 milliards DA pour le dégel de projets dans le Sud et 42 milliards...

Le gouvernement continue sa politique de navigation à vue. Il est plutôt dans la réaction que dans l’anticipation. Il fallait attendre des tragédies se...

Habitat : Affectation de 120.000 logements LPA au niveau national

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud a affirmé, lundi à Alger, que le quota de logements promotionnels aidés...

Dans la même catégorie

- Advertisement -