ZLECAF:pour une meilleure exploitation des ressources premières africaines

Le ministre du Commerce et la Promotion des exportations, Kamel Rezig a affirmé, vendredi à Alger, que l’entrée en vigueur de la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF) offrira aux économies des pays africains un meilleur échange et une meilleure exploitation des ressources premières africaines dans les industries manufacturières, à même d’ériger les produits africains en produits compétitifs aux niveau continental et mondial.

M.Rezig qui participait aux côtés des ministres de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab, et de l’Industrie, Ahmed Zegdar à la 3ème réunion ministérielle ordinaire du Comité technique spécialisé relevant des secteurs du Commerce, de l’industrie et des mines de l’Union Africaine (UA), a indiqué que ‘l’Algérie, partie influente dans cette zone, n’a ménagé aucun effort pour faire aboutir toutes les initiatives africaines ».

« L’Algérie a ratifié l’acte constitutif de la Zlecaf et déposé, officiellement, les documents de ratification auprès du Secrétariat général de l’Organisation, ce qui lui permettra de bénéficier des différents atouts  offerts qui s’inscrivant dans la cadre de la politique de diversification économique et de développement des exportations hors hydrocarbures », a-t-il ajouté.

Les participants à cette rencontre ont souligné l’importance des stratégies africaines dans ces domaines « sensibles », au titre de la réalisation des objectifs de développement africains de l’agenda 2063.

Cette rencontre, ajoute le ministre, s’inscrit dans le cadre de la coopération africaine visant l’intégration les économies des pays africains dans la politique des valeurs régionales continentales et internationales.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -