Affaire Renault-Nissan: Carole Ghosn qui son mari


Carole Ghosn, l’épouse de Carlos Ghosn, a quitté le Japon après la nouvelle arrestation de l’ex-patron de Renault parce qu’elle s’est « sentie en danger », a-t-elle affirmé au Journal du Dimanche (JDD). Or, des procureurs japonais voulaient poser des questions à Carole Ghosn, sur la « base du volontariat », selon la chaîne publique NHK, la télévision privée Asashi et l’agence de presse Kyodo. Cette dernière affirme que des sommes éventuellement détournées, reprochées à son mari, pourraient avoir transité par une société dirigée par Carole Ghosn.

Carlos Ghosn, patron déchu de Renault, Nissan et Mitsubishi, a été interpellé jeudi matin à son domicile de Tokyo en raison de nouveaux soupçons de malversations financières, un mois à peine après avoir été libéré sous caution. Carole Ghosn, qui était présente lors de l’arrestation, a indiqué avoir regagné la France malgré la confiscation de son passeport libanais par la police japonaise, en utilisant son autre document de voyage, américain.

Quatrième inculpation
« L’ambassadeur de France m’a accompagnée à l’aéroport, il ne m’a pas lâchée jusque dans l’avion », a-t-elle raconté. « Jusqu’à la dernière seconde je ne savais pas si on me laisserait décoller. C’était irréel ». Elle a aussi dit avoir « refusé » de « signer un mandat en japonais » pendant l’interpellation de son mari. « Puis ils ont voulu m’emmener avec eux. Sur le conseil de mon avocat, j’ai refusé », a ajouté Carole Ghosn.

La nouvelle arrestation de Carlos Ghosn est fondée sur des soupçons de transfert des fonds de Nissan à une société « de facto contrôlée par lui », via un distributeur de véhicules du constructeur japonais à l’étranger, selon le parquet japonnais. Carlos Ghosn est déjà sous le coup de trois inculpations : deux pour déclarations inexactes de revenus durant les années 2010 à 2018, dans des documents remis par Nissan aux autorités financières, et une pour abus de confiance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici