Au cours des derniers mois, les données relatives à l’économie allemande se sont clairement améliorées. La production manufacturière s’est renforcée pour le deuxième mois consécutif, mais elle reste très en dessous du niveau de l’année précédente. Les commandes industrielles ont également légèrement augmenté, sans toutefois rejoindre les attentes du marché. Même si la confiance des consommateurs a légèrement fléchi en avril, elle s’est maintenue à un niveau très élevé.

Grâce à la résistance de la demande des consommateurs et de l’activité dans la construction, le PIB a augmenté de 0,4% au premier trimestre. C’est mieux que ce qui avait été prévu quelques semaines auparavant.

Cependant, la baisse de l’indicateur de confiance économique ZEW pour mai, publiée mardi dernier, laisse présager une croissance molle dans les mois à venir, alors que le différend commercial entre les Etats-Unis et la Chine ainsi que le Brexit continuent de peser sur l’activité industrielle.

Sources : Markit, Bloomberg