Allemagne: stagnation du PIB depuis mi-2018

Le PIB allemand stagne depuis mi-2018 en raison de la baisse de l’activité industrielle principalement. En mars, l’indice PMI manufacturier a atteint 44,1 points, ce qui constitue la plus forte contraction de la production depuis mi-2012.

Cependant, la tendance pourrait s’inverser. Ainsi, l’indicateur du climat des affaires de l’institut IFO s’est renforcé en mars après six mois consécutifs de détérioration. Néanmoins, la confiance dans le secteur manufacturier est restée sur une trajectoire baissière.

Les commandes industrielles ont commencé l’année en demi-teinte, enregistrant une baisse de 3,6% en janvier par rapport au mois précédent. Toutefois, d’août 2018 à janvier 2019, leur niveau était à peu près le même qu’au semestre précédent. Compte tenu des tendances passées, cette stabilisation pourrait annoncer un tournant imminent du cycle.

Mais une certaine prudence est de mise. En effet, les mouvements des commandes sont en partie dus à des facteurs spécifiques, tels que l’effet de rattrapage dans l’industrie automobile à la suite des problèmes liés à la nouvelle procédure mondiale d’homologation des véhicules. De plus, les risques d’un Brexit sans accord pèsent toujours sur l’économie.