mardi, avril 20, 2021

Pays émergents : L’instabilité du taux du dollar met en danger les entreprises endettées

Par : Mahmoud CHAAL

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La dette importante en dollars accumulée par les émetteurs des marchés émergents ces dernières années, en particulier les entreprises, a accru leur sensibilité à l’appréciation du billet vert

La hausse des rendements des Treasuries, le raffermissement soudain du dollar et des problèmes spécifiques à certains pays ont déclenché des sorties de portefeuille considérables et un fléchissement des devises émergentes.

Les quatre derniers mois ont été difficiles pour les marchés émergents. Une situation qui contraste avec 2017 où, d’après un rapport de la BRI, les émissions de dette en dollars avaient bondi de 22 %.

Depuis 2013, profitant de la faiblesse des taux US, les émetteurs des pays émergents et, notamment, les entreprises, se sont lourdement endettés en dollars. Ce qui risque de générer des problèmes supplémentaire en cas de hausse du billet vert pour ces pays.

Or ce risque c’est récemment matérialisé notamment par le raffermissement soudain du dollar. Dans le même registre, la hausse des rendements des Tréasuries à partir de l’automne 2017 n’a pas, dans un premier temps, a entraîné un élargissement de l’écart de rendement. La détérioration du sentiment a débuté avec l’augmentation, en février, de la volatilité du marché.

Plus récemment, la fermeté du dollar, conjuguée à la hausse des rendements US, aux inquiétudes liées aux conflits commerciaux et à des problèmes propres à certains pays comme la Turquie, le Brésil et au Mexique, Russie ainsi qu’en Argentine ont créé les conditions d’une tempête avec contagion à d’autres.

Sources : Thomson Reuters, BNP Paribas.

Néanmoins, l’écart de rendement des obligations d’entreprises des pays émergents reste inférieur au niveau atteint après le taper tantrum de mai 2013. D’ailleurs Ben Bernanke avait dit qu’à un moment donné le programme d’assouplissement quantitatif devrait être allégé.

Après plusieurs mois, les choses ont fini par se calmer. Mais est-ce le retour à la stabilité ? Pas si sûr ! Puisque selon les spécialistes, 5 facteurs essentiels doivent apparaitre pour assurer le retour à cette stabilité tant espérées pour les entreprises. Il concerne en priorité le taux du dollar. Dans ce sens, trois relèvements supplémentaires cette année et un autre en 2019 limiteraient la hausse des rendements des Treasuries, ce qui soutiendrait l’appétit des investisseurs pour les stratégies de portage comme la dette des émergents. Pour ces même pays, le dollar, dont on prévoit un nouveau glissement face à l’euro qui devrait être bénéfique aux devises émergentes et alléger la charge de la dette des pays endettés en dollars. L’autre facteur important concerne le recul du dollar. Cette situation serait un facteur de soutien pour les prix des matières premières et une bonne nouvelle pour les exportateurs de ces mêmes matières premières. L’autre aspect déterminant est lie à l’environnement de croissance dans les marchés émergents. Car malgré le léger repli général des indices PMI, certains pays ont connu récemment une amélioration. Pour les spécialiste, il y’a aussi l’autre élément important qu’il y’a lieu de prendre en considération. Il s’agit de la crédibilité des politiques mises en œuvre dans certains pays émergents allant dans le sens de la viabilité des finances publiques et l’autonomie de la banque centrale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

SEAAL: fin de partenariat avec Suez

Le ministre des Ressources en Eau, Mustapha Kamel Mihoubi, s’est à nouveau exprimé, ce lundi 19 avril 2021, au...

Réseaux sociaux : droit au registre de commerce pour les influenceurs

Un nouveau code d’activité a été ajouté à la nomenclature des activités économiques du Centre national du Registre du Commerce (CNRC), permettant ainsi aux « influenceurs » et...

Conseil des ministres: communiqué intégral

"Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale a présidé ce dimanche 18 avril...

Chanson: Décès de la chanteuse Naima Ababsa

La chanteuse et interprète de la chanson andalouse et de variétés algériennes, Naima Ababsa, est décédée dimanche à Alger, à l'âge de 58 ans...

Ramadhan à El Bayadh: la « Hrira » en reine sur les tables à Boussemghoune

La "Hrira", plus connue en tamazight sous l'appellation de "Iyouzane Neznebou" trône durant le mois de Ramadhan, en reine sur les tables des familles...

Importation des véhicules neufs: mise en garde contre la fraude et l’escroquerie par le président Tebboune

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a présidé, dimanche, le Conseil des ministres, a mis en avant la nécessité d’adopter une approche...

Flambée du prix de la pomme de terre: déstockage de 30.000 tonnes depuis le début avril

Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a procédé dimanche au déstockage d'importantes quantités de pomme de terre à travers plusieurs wilayas du...

Surcharge des ports: appel à créer des espaces de stockage des conteneurs de marchandises

Le Directeur général des Douanes algériennes Noureddine Khaldi a appelé samedi à Oran les entreprises portuaires du pays à créer des zones et des...

Dans la même catégorie

- Advertisement -