vendredi, mai 7, 2021

Pétrole: le baril progresse à 62 dollars

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a débuté la semaine à 62,00 dollars, selon les données de l’Organisation publiées mardi sur son site web.

Le prix de l’ORB avait clôturé la semaine dernière à 60 ,19 dollars, a précisé la même source.

Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l’Opep comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela).

Lundi, les prix de l’or noir ont terminé en hausse. A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s’est apprécié de 44 cents, ou 0,7%, pour finir à 62,13 dollars.

A New York, le baril de WTI pour décembre a gagné 34 cents, ou 0,6%, à 56,54 dollars.

Selon des analystes, les prix ont été soutenus par les déclarations du ministre iranien du pétrole selon lesquelles les membres de l’Opep et leurs partenaires discuteront lors de leur prochaine réunion en décembre d’une éventuelle nouvelle baisse de l’offre de brut ».

Depuis 2016, l’Organisation et ses partenaires à leur tête la Russie se sont engagées pour une limitation volontaire de leur production afin de soutenir les cours.

En décembre 2018, l’Opep avec dix pays producteurs non-Opep, d’une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils à partir de janvier 2019 , avec une réduction de 800.000 barils/jour par l’Opep et de 400.000 barils/jour par ces pays producteurs non-Opep. Cet accord a été reconduit jusqu’au 31 mars 2020.

Plusieurs réunions de l’Opep et ses partenaires sont programmées pour les 4, 5 et 6 décembre à Vienne (Autriche), pour examiner l’évolution du marché pétrolier et certains analystes s’attendent à ce que les participants décident une nouvelle baisse de leur production.

D’autre part, l’Organisation a revu en baisse ses prévisions de la croissance de la demande pétrolière d’ici 2040, citant le ralentissement économique mais aussi les politiques pour limiter les émissions dans les pays développés.

La demande mondiale de brut doit progresser de près de 12 millions de barils par jour (mbj) à long terme, passant de 98,7 mbj en 2018 à 110,6 mbj en 2040, indique l’Opep dans son rapport annuel sur le pétrole publié mardi.

Mardi, les prix du pétrole ont débuté la séance en hausse.

Dans la matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 62,67 dollars à Londres, en hausse de 0,87% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTI pour décembre prenait 0,57% à 56,86 dollars.

Articles récents

Tribunal de Tlemcen: L’ex-député Tahar Missoum condamné à 2 an de prison ferme

L’ex-député de Médéa Tahar Missoum a été condamné, ce jeudi 6 juin 2021, à deux ans de prison ferme...

Importation des véhicules électriques : une première borne de recharge installée prochainement à Alger

Le ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, Chems Eddine Chitour, s’est exprimé, mardi 4 mai 2021, l’introduction prochaine des véhicules électriques...

Fermeture du ciel algérien : les algérienne à l’étranger très en colère

Les frontières de l’Algérie sont fermées depuis 14 mois à cause de la pandémie de la Covid-19. La communauté algérienne à l’étranger et les algériens...

Huawei ICT Académie: Dotation des salles de formation informatisée pour 5 universités

Huawei Algérie a doté durant ce mois d’avril, 5 universités et établissements du secteur de l'enseignement supérieur algérien, en salles de formation informatiques de...

Sport : l’Algérie à la recherche de jeunes talents en vue des JO de Paris 2024

Les représentants de douze fédérations sportives algériennes se sont réunis dimanche avec Salima Souakri, la Secrétaire d'Etat chargée du sport d'élite, pour tracer les...

Mondial-2022 : le stade Mustapha-Tchaker de Blida homologué par la CAF

Le stade Mustapha-Tchaker de Blida, devant abriter les matchs de l'équipe nationale de football aux éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar,...

Stade de Baraki(Alger): Livré la fin de l’année 2021

Le taux d'avancement des travaux de réalisation du Stade de football de Baraki (Alger) a dépassé 85%, a indiqué lundi un bilan du ministère...

Commerce : Tebboune ordonne la création d’un nouveau réseau de statistiques

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a ordonné, dimanche lors de la réunion périodique du Conseil des ministres, la création d'un nouveau...

Dans la même catégorie

- Advertisement -