Quarante-deux personnes ont été blessées hier par une déflagration dans une importante usine d’explosifs du centre de la Russie, selon un nouveau bilan des autorités locales rapporté par les agences de presse russes.
Un bilan précédent faisait état de 38 blessés. L’explosion a eu lieu dans l’usine Kristall à Dzerjinsk, une ville située à environ 400 kilomètres à l’est de Moscou, dans la région de Nijni Novgorod.

«L’explosion à l’usine Kristall à Dzerjinsk a fait 42 blessés de gravité légère et moyenne. Quatorze d’entre eux ont été hospitalisés», a déclaré un porte-parole de la branche locale du ministère de la Santé, cité par l’agence publique TASS. Aucun décès n’est à déplorer.

Les blessés ont été atteints par des fragments de shrapnels, a précisé une porte-parole des autorités sanitaires citée par l’agence Interfax.
Selon des représentants de l’usine Kristall cités par Interfax, cinq personnes travaillaient dans la zone où s’est produite l’explosion et ont pu être évacuées avec succès.

«Il y a eu une explosion dans l’un des ateliers, suivie d’un incendie qui s’est propagé sur une centaine de mètres carrés», a expliqué un porte-parole des services d’urgence cité par les agences russes. Cinq bâtiments de l’usine et près de 180 bâtiments résidentiels ont été endommagés par l’explosion, selon les autorités municipales. Des images circulant sur les réseaux sociaux montraient un énorme nuage de fumée après l’explosion. Une enquête pour de potentielles violations des normes de sécurité a été ouverte.

Reporters