mardi, février 18, 2020

Travaux publics: Mustapha Kouraba doit trouver 30 milliards dinars/an pour l’entretien des infrastructures

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le budget annuel nécessaire pour la maintenance du réseau routier ainsi que de l’ensemble des infrastructures dépendant du département des Travaux publics est estimé à 30 milliards DA, a aujourd’hui à Alger, le ministre des Transports et des Travaux publics, Mustapha Kouraba.

Mais le ministre n’a rien dit où trouver chaque année cette sommes faramineuse pour entretenir notamment un réseau national comprenant près de 130.000 km en plus de 10.000 ouvrages d’art et près de 50 ports et 36 aéroports. Il n’a pas fait référence non plus à l’instauration du péage sur notamment l’autoroute est-ouest.

Lors d’un point de presse tenu en marge d’une Journée d’études sur la maintenance des infrastructures, organisée au niveau de l’Ecole nationale supérieure des Travaux publics (ENSTP), le ministre a fait savoir « qu’un manque en matière de maintenance des routes est constaté au niveau national ».

« Nous avons répété à plusieurs reprises, lors de nos différentes sorties sur le terrain et à travers les constats que nous y avons faits, qu’il y a un manque concernant l’entretien des routes et des différentes infrastructures liées au transport », a-t-il concédé.

Ainsi, M. Kouraba a appelé lors de cette Journée les cadres institutionnels, directeurs des Travaux publics de wilayas, chercheurs et spécialistes à multiplier les efforts dans ce domaine et à mettre à disposition « l’ensemble des moyens humains et matériels et les moyens financiers, si nécessaire, pour soutenir ce domaine important ».

Lors de son allocution, le même responsable a estimé que la préservation des structures de transport doit constituer une priorité aux dépens des nouveaux investissements, rappelant que « tout retard de maintenance périodique induit des travaux de réhabilitation plus importants et plus onéreux ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Telephonie : Huawei dope le nouveau Y6s

Vous Utilisez vos téléphones, tous les jours pour presque tout faire ? Que ce soit pour la simple utilisation...

Coronavirus: l’incertitude pour évaluer les conséquences économiques

Chiffrer les conséquences du coronavirus est un énorme défi. On peut les quantifier sur certains sujets grâce à un niveau satisfaisant de visibilité :...

Brandt: réinvente l’expérience télévisuelle et lance une nouvelle gamme de téléviseurs dernière génération

Brandt Algérie commence l’année 2020 en force et réinvente l’expérience télévisuelle en lançant le ART PAPER son fer de lance pour cette nouvelle gamme...

Croissance économique mondiale: tirée vers la baisse à cause de la Chine

« La projection (de croissance de l’économie mondiale) va être abaissée au moins pour la première moitié de 2020, en partie en raison de...

Tunisie : Il est temps d’exploiter la complémentarité des pays maghrébins dans le domaine économique pour faire face au fléchissement de la croissance mondiale

La conjoncture économique internationale enregistre un taux de croissance de 3% pour 2019 soit le taux le plus faible depuis la crise financière de...

Assurances: signature d’une convention de partenariat entre la SAA et Incubme

La société nationale d’assurance (SAA) et l’incubateur de startups algériennes "Incubme" ont signé, mardi à Alger, une convention de partenariat permettant de doter la...

Une organisation patronale alerte sur la dégradation de la filière tomate

La Confédération algérienne du patronat (CAP) a tenu mercredi une rencontre de travail avec la section nationale des conserveries et de la transformation des...

L’usine algéro-turque Tosyali : les entraves à la production et à l’exportation, évoquées

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a évoqué, mardi au siège du ministère, avec les représentants de l'usine algéro-turque de sidérurgie Tosyali implantée dans...

Dans la même catégorie

- Advertisement -