Tunisie: 11,248 milliards de dinars pour le budget de l’Etat

Le projet de financement du budget de l’Etat tunisien pour 2020 requiert la mobilisation de prêts d’un montant de 11,248 milliards de dinars (un dinar vaut 0,35 dollar), dont 2,4 milliards d’emprunts internes et le reste d’emprunts extérieurs, selon le document du projet transmis au Parlement et dévoilé jeudi dans la presse locale.

En effet, la dette publique devrait atteindre 74% du PIB du pays fin 2020, contre 75% attendus fin 2019 et 77% en 2018, selon les chiffres du ministère des Finances.

Promulgués ce lundi par le conseil ministériel, les deux projets de la loi de finances et du budget 2020 ont été transmis le lendemain à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement tunisien), soit un jour avant l’expiration de l’ultimatum constitutionnel.

Le budget de l’Etat pour 2020 est estimé à 47,227 milliards de dinars, soit une augmentation de 9,5% par rapport aux résultats actualisés de 2019.

Les estimations du budget de l’Etat pour l’année prochaine sont fondées sur un ensemble d’hypothèses de base concernant les résultats actualisés pour l’ensemble de 2019 à la lumière des résultats enregistrés au cours des huit premiers mois de l’année en cours.

Sont notamment pris en compte une croissance de 2,7% aux prix constants contre 1,4% actualisés pour 2019, en plus de l’adoption du prix moyen du baril de pétrole brut « Brent » à 65 dollars pour l’ensemble de l’année et de l’évolution des importations de biens de 9%, sachant que le taux de change du dinar tunisien n’a pas été révélé au sein du projet budgétaire pour éviter toute spéculation sur le dinar local, tient à expliquer le ministère des Finances.

Par ailleurs, les recettes budgétaires de l’année 2020 proviendront essentiellement de l’évolution des recettes fiscales à 9,2% pour atteindre 31,759 milliards de dinars, distribuées sur des performances directes jusqu’à 13,662 milliards de dinars et des performances indirectes jusqu’à 18,097 milliards de dinars, avec la mobilisation de 3,8 milliards de dinars au titre de recettes non fiscales.

D’autre part, les dépenses pour l’année 2020 sont estimées à 28,263 milliards de dinars, soit une augmentation de 5,1% par rapport aux résultats actualisés de 2019. Les dépenses couvrent notamment 19,03 milliards de dinars sous titre de dépenses salariales, ce qui constitue 15,2% du PIB, contre 17,165 milliards de dinars ou 15% du PIB en 2019.

Le projet de budget de l’Etat tunisien alloue également une enveloppe de 6,9 milliards de dinars aux dépenses de développement, 11,678 milliards de dinars au service de la dette publique et 767 millions de dinars aux dépenses d’urgence. Le déficit budgétaire pour 2020 est estimé à 3,782 milliards de dinars ou 3% du PIB contre 4,071 milliards de dinars ou 3,5% du PUB : cela permettra au gouvernement de continuer à réduire son ratio d’endettement public, commente le ministère tunisien des Finances.

- Advertisement -
Articles récents
- Advertisement -
A lire également
- Advertisement -