mercredi, juillet 15, 2020

Tunisie: 11,248 milliards de dinars pour le budget de l’Etat

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

Le projet de financement du budget de l’Etat tunisien pour 2020 requiert la mobilisation de prêts d’un montant de 11,248 milliards de dinars (un dinar vaut 0,35 dollar), dont 2,4 milliards d’emprunts internes et le reste d’emprunts extérieurs, selon le document du projet transmis au Parlement et dévoilé jeudi dans la presse locale.

En effet, la dette publique devrait atteindre 74% du PIB du pays fin 2020, contre 75% attendus fin 2019 et 77% en 2018, selon les chiffres du ministère des Finances.

Promulgués ce lundi par le conseil ministériel, les deux projets de la loi de finances et du budget 2020 ont été transmis le lendemain à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement tunisien), soit un jour avant l’expiration de l’ultimatum constitutionnel.

Le budget de l’Etat pour 2020 est estimé à 47,227 milliards de dinars, soit une augmentation de 9,5% par rapport aux résultats actualisés de 2019.

Les estimations du budget de l’Etat pour l’année prochaine sont fondées sur un ensemble d’hypothèses de base concernant les résultats actualisés pour l’ensemble de 2019 à la lumière des résultats enregistrés au cours des huit premiers mois de l’année en cours.

Sont notamment pris en compte une croissance de 2,7% aux prix constants contre 1,4% actualisés pour 2019, en plus de l’adoption du prix moyen du baril de pétrole brut « Brent » à 65 dollars pour l’ensemble de l’année et de l’évolution des importations de biens de 9%, sachant que le taux de change du dinar tunisien n’a pas été révélé au sein du projet budgétaire pour éviter toute spéculation sur le dinar local, tient à expliquer le ministère des Finances.

Par ailleurs, les recettes budgétaires de l’année 2020 proviendront essentiellement de l’évolution des recettes fiscales à 9,2% pour atteindre 31,759 milliards de dinars, distribuées sur des performances directes jusqu’à 13,662 milliards de dinars et des performances indirectes jusqu’à 18,097 milliards de dinars, avec la mobilisation de 3,8 milliards de dinars au titre de recettes non fiscales.

D’autre part, les dépenses pour l’année 2020 sont estimées à 28,263 milliards de dinars, soit une augmentation de 5,1% par rapport aux résultats actualisés de 2019. Les dépenses couvrent notamment 19,03 milliards de dinars sous titre de dépenses salariales, ce qui constitue 15,2% du PIB, contre 17,165 milliards de dinars ou 15% du PIB en 2019.

Le projet de budget de l’Etat tunisien alloue également une enveloppe de 6,9 milliards de dinars aux dépenses de développement, 11,678 milliards de dinars au service de la dette publique et 767 millions de dinars aux dépenses d’urgence. Le déficit budgétaire pour 2020 est estimé à 3,782 milliards de dinars ou 3% du PIB contre 4,071 milliards de dinars ou 3,5% du PUB : cela permettra au gouvernement de continuer à réduire son ratio d’endettement public, commente le ministère tunisien des Finances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Assurances/la CAAT: 24,5 milliards DA de chiffre d’affaires, soit 2% de croissance en 2019

La Compagnie algérienne des Assurances (CAAT), a réalisé en 2019, un chiffre d'affaires de plus de 24,5 milliards de...

OAIC: un système numérique pour traquer le trafic

C'est un secteur qui a connu beaucoup de scandale et de détournements. Pour preuve, l'ex PDG de cette entreprise nationale, 'l'OAIC, séjourne actuellement en...

Trafic et stupéfiants: 6 narcotrafiquants arrêtés et saisi de marchandises

Des détachements de l'Armée nationale populaire (ANP) et des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté, en coordination avec les services de la Sûreté...

Mascara/ liberté de la presse : le journaliste Ali Djamel Toubal condamné à 15 mois de prison ferme

La justice continue à frapper fort en emprisonnant des journalistes. Ainsi, la cour d’appel de la wilaya Mascara a condamné, ce mardi 14 juillet, un correspondant...

Aid el Adha: la fatwa du ministère autorise le sacrifice

On a fini par prendre la décision autorisant la population à sacrifier un mouton à l'occasion de l'Aid el Adha. Ainsi donc, la Commission ministérielle...

Agression du personnel médical/Covid19: le directeur de CHU de Bouira s’en sort indemne et apporte des précisions

Le directeur du CHU Mohamed Boudiaf à Bouira, le Dr Boutemeur Djamel s'en est sorti indemne après sa défenestration suite à la menace d'ont...

Alger-Paris: Abdelmadjid Tebboune, président de l’Algérie: «Nous ne nous laisserons plus caporaliser par quiconque»

Le président Abdelmadjid Tebboune a accordé un entretien au quotidien français l'Opinion. Nous reproduisons ici l'intégralité de l'interview tel que publié dans le journal. Dans...

Tebboune: la situation financière de l’Algérie lui permet d’accomplir les réformes

La situation financière de l'Algérie, avec des réserves de change encore appréciables et une meilleure maîtrise des dépenses et des importations, permettra au pays...

Dans la même catégorie

- Advertisement -