jeudi, février 27, 2020

Tunisie : La BCT annonce le lancement officiel de la Sandbox réglementaire

Les Plus lus

Transfert illicite des devises vers l’étranger: Maersk Tunisia soupçonné de fraude

Le feuilleton du leader mondial du transport maritime, Maersk Tunisia, continue de tourner sans trouver sans épilogue, tellement ses intérêts sont menacés sur le sol Tunisien. Cette menace, qui guette la Compagnie, fait bouger les lignes au point où elle fait sortir de son mutisme l’ambassadrice du Danemark, accréditée à Tunis mais résidante en Algérie, Julie Pruzan.

Restriction des importations des kits CKD/SKD: coup de massue au secteur de l’automobile

Moins de dix jours après l’annonce de recourir à l’importation des véhicules de moins de 3 ans, le ministère...

Le 28e Forum économique mondial: L’Afrique en route vers la 4e révolution industrielle

Le 28e Forum économique mondial sur l'Afrique est entré jeudi dans sa deuxième journée, et a appelé à cette...

La Banque centrale de Tunisie tiendra demain à l’hôtel laico une cérémonie pour l’annonce du lancement officiel de la sandbox reglementaire. Cette action constitue une étape clef dans la mise en place d’un plan effectif de mesures axé sur les fintechs et les technologies innovantes et montre clairement la volonté de la BCT pour la modernisation et de restructuration du marché financier tunisien, ainsi que sa conviction de l’intérêt d’encourager les acteurs du marché à la compréhension et l’adoption des innovations technologiques.

En 2019, la BCT a engagé des réflexions avec les fintechs de la place (solution de paiement, plateforme de distribution, solutions de crowdinvesting, fournisseurs de #regtech, etc.) pour prendre connaissance des défis actuels, et les problèmes auxquels font face ces acteurs.

L’objectif du sandbox est d’encourager les porteurs de projets fintech à développer des pilotes autour des services financiers ayant un impact sur la digitalisation des services financiers, la modernisation des systèmes de paiements, la transparence, la lutte anti-blanchiment et l’inclusion financière.

Il constitue un terrain d’essai pour de nouveaux modèles économiques qui ne sont pas protégés par la réglementation en vigueur ou supervisés par les autorités de régulation. Ces terrains d’essai sont particulièrement pertinents dans le monde des fintech, où il est de plus en plus nécessaire de développer des cadres réglementaires souples pour les modèles d’affaires émergents. Le sandbox veillera à adapter le respect de réglementations financières strictes à la croissance et au rythme des entreprises les plus innovantes, de manière à ne pas étouffer le secteur de la technologie financière avec des règles, mais également à ne pas diminuer la protection des consommateurs ou des investisseurs.

A travers le sandbox, la BCT confirme sa position ouverte à de la transformation digitale rapide des services financiers et considère que c’est un pilier de maximisation de la transparence, la réduction de coûts et une meilleure stabilité financière au service de l’économie réelle. Cette démarche contribuera activement à l’accélération du decashing, la modernisation des outils de gestion des institutions financières et à l’amélioration de la transparence et la qualité des reporting réglementaires, le renforcement de l’inclusion financière et le déploiement de mécanismes de lutte contre l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent.

Une démarche qui requiert l’appui du gouvernement et qui nécessite l’adhésion de plusieurs organismes publics et la dynamisation de la coopération sur les régulateurs internationaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Téléphonie : Huawei dope le nouveau Y7p, un smartphone puissant

Les utilisateurs ont souvent un problème de rapport qualité prix, surtout avec les smartphones d’entrée de gamme avec une...

Arezki Baraki : Les réserves hydriques suffisantes pour satisfaire les besoins des citoyens en 2020

Le ministre des Ressources en eau, Arezki Baraki, a affirmé lundi à Alger que le pays disposait de réserves hydriques "suffisantes" pour satisfaire aisément...

Inauguration d’une nouvelle station de compression et de réinjection de gaz à Hassi Massaoud

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a inauguré lundi à Hassi Massaoud, une nouvelle station de compression et de réinjection de gaz, d'une capacité de...

Les accords commerciaux ont maintenu l’économie nationale dans un état de dépendance

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a affirmé lundi à Alger que les accords commerciaux conclus avec les principaux partenaires économiques "ont maintenu, pendant...

Huawei Appgallery: une plateforme révolutionnaire

Après le succès au maroc, huawei, le deuxième leader mondial de téléphonie a annoncé le lancement de sa propre plateforme « App gallery ». Cette...

Téléphonie : Samsung s’impose dans les mises à jour Android

Samsung Electronics Ltd. Samsung crée la surprise en réussissant une belle prouesse technologique, celle d’une mise à jour de la version Android à une...

Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l’investissement

Une révision de la réglementation sera faite dans le secteur industriel pour encourager l'investissement, la rentabilité et le gain de productivité, a indiqué mardi...

Recettes douanières: hausse de 7% en 2019

Les recettes douanières de l'Algérie se sont établies à 1.097,86 milliards (mds) de dinars en 2019, contre 1.026,28 mds de dinars en 2018, enregistrant...

Dans la même catégorie

- Advertisement -