jeudi, avril 15, 2021

Indicateurs macroéconomiques

Égypte : Le PIB au vert, soutenu par l’investissement et l’exportation

En 2016/2017, la croissance du PIB réel est estimée à 4,1 % contre 4,3 % en 2015/2016. Elle est principalement tirée par l’investissement, la consommation privée et publique, et les exportations nettes, dont la contribution est pour la première fois positive en deux ans. Elle reflète les efforts de réforme de l’État pour consolider le budget, réaliser une croissance plus inclusive et améliorer l’environnement des affaires.

Accord d’Alger en 2017 et son adoption à Vienne : le PIB Libyen au vert, soutenu par la hausse du prix du baril

Après trois années de contraction économique, la croissance du PIB devrait atteindre 55,1 % en 2017, grâce à la forte augmentation de la production pétrolière. Aggravée par le brutal déclin des cours du pétrole, la désastreuse situation sécuritaire, politique et humanitaire du pays a contracté le PIB réel de plus de 50 % en 2014, et celui-ci a continué à se contracter en 2015 et 2016, bien qu’à un rythme plus faible.
- Advertisement -

Latest News

7ème art: le cinéaste Ahmed Rachedi nommé conseiller de Tebboune

Le réalisateur et cinéaste algérien, Ahmed Rachedi, a été nommé conseiller auprès du président de la République, chargé de...
- Advertisement -

Importation de véhicules neufs: le dossier réglé bientôt enfin

Interrogé sur le sujet de l'importation de véhicules neufs, lors de la rencontre périodique avec les représentants de certains médias nationaux, le président de...

Députés français veulent savoir: vérité sur les déchets nucléaires enterrés en Algérie

Neufs députés français ont réclamé, dans une lettre adressée à Macron et publiée par le Journal Du Dimanche (le JDD), la publication des « données et les...

Equipe nationale du Maroc: Halilhodzic « adore » les journalistes

Le  coach  de  l’équipe  marocaine  de  football,  le  Bosniaque  Vahid Halilhodzic, a longuement évoqué ses mauvais souvenirs avec la presse algérienne, à l'occasion d'une...

Ramadhan: mise en place des marchés à bas prix

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a ordonné, dimanche, l'accélération de la mise en place des marchés de ventes au rabais et la vente...